Coupe du monde 2014 - Arbitrage : "En direct, on ne voit pas la morsure"

le
0
Selon Bruno Derrien, la morsure est difficile à déceler. [L'arbitre] ne l'a pas exclu, mais la Fifa peut prendre sa décision après.
Selon Bruno Derrien, la morsure est difficile à déceler. [L'arbitre] ne l'a pas exclu, mais la Fifa peut prendre sa décision après.

Matchs à enjeu égalent "matchs pièges" pour l'arbitrage. C'est ce que l'on peut retenir des rencontres de mardi soir, au cours desquelles l'Italie et la Côte d'Ivoire ont été éliminées de la compétition. Au cours d'Uruguay-Italie, l'arbitre a expulsé Marchisio puis n'a pas bronché suite à la "morsure" de Suárez. Plus tard, au cours de Grèce-Côte d'Ivoire, l'arbitre sifflera un pénalty qui fera basculer le match (2-1) et précipitera l'élimination des Ivoiriens. Une décision "légitime" pour Bruno Derrien, ancien arbitre international et consultant pour Le Point.fr durant le Mondial. Italie-Uruguay (0-1) : l'expulsion de Marchisio, la morsure de Suárez

Le résumé du match : l'Uruguay en huitième, l'Italie dans l'avion

59e minute : l'expulsion de Marchisio

Le contexte : Alors que l'Italie tient son match nul (0-0) et sa qualification face à l'Uruguay, le match bascule. Marchisio perd le ballon et tente de le récupérer en faisant une "semelle" sur le genou d'Arevalo Ríos. L'arbitre de la rencontre, Marco Rodríguez, n'hésite pas à sortir le carton rouge et à expulser le milieu défensif.

L'avis de B. Derrien : "La décision de l'arbitre est totalement légitime. La faute est incontestable : Marchisio ne maîtrise pas son geste, sa semelle est sur le tibia du joueur adverse. L'arbitre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant