Coupe de la Ligue : Une compétition new-look pour relancer l'intérêt

le
0
Coupe de la Ligue : Une compétition new-look pour relancer l'intérêt
Coupe de la Ligue : Une compétition new-look pour relancer l'intérêt

La 23eme édition de la Coupe de la Ligue démarre réellement ce mardi soir avec les seizièmes de finale, marqués par l’entrée en lice des clubs de Ligue 1. Pour redonner un peu de charme à une compétition prise en grippe par les acteurs du football français, la LFP a tenté quelques innovations.

Sur le papier, ce n’est pas encore ce qui se fait de plus sexy, mais c’est bien avec un duel entre Laval et Montpellier que les seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue débuteront ce mardi soir (18h45). Marqué par l’entrée en lice des clubs de Ligue 1 non-européens, ce tour donne le véritable coup d’envoi d’une compétition relookée par la Ligue de Football Professionnel, avant qu’elle retrouve grâce aux yeux des clubs et des supporters, qui l’ont pris en grippe depuis quelques années. D’ailleurs, au moment d’évoquer les matchs de ce mardi et de ce mercredi, les discours étaient divergents. « La Coupe de la Ligue a été dévaluée au fil du temps, c'est pour moi une épreuve qui n'a plus sa raison d'être », juge Christian Gourcuff. « Certains entraîneurs disent que c’est une compétition qui ne sert à rien, mais la Coupe de la Ligue est intéressante », rétorque Frédéric Hantz.

La prolongation supprimée

Alors pour tenter de réconcilier les plus grincheux avec cette Coupe de la Ligue, la LFP a décidé que la 23eme édition serait celle des innovations. Fini les matchs à rallonge. Cette saison, les matchs de Coupe de la Ligue s’arrêteront à l’issue du temps réglementaire, et les deux équipes passeront directement aux tirs au but en cas d’égalité. « La suppression de la prolongation, on ne va pas s’en plaindre », a souri René Girard en conférence de presse lundi. Au rayon des nouveautés, la finale sera délocalisée et n’aura plus lieu au Stade de France mais au Parc OL. Et comme l’argent est souvent roi, les dotations ont aussi été sensiblement augmentées : cette année, le vainqueur empochera 2,5 millions d’euros, contre 1,7 la saison passée.

Les clubs européens exemptés de seizièmes de finale

Comme depuis 2007, les clubs français qualifiés pour les Coupes d’Europe n’entreront en lice qu’au tour suivant. Dix matchs sont donc au programme cette semaine. Outre Laval-Montpellier, Nantes sera opposé à Angers ce mardi soir (21h00). Mercredi, Châteauroux, pensionnaire de National, accueillera Bordeaux (18h45) avant une salve de matchs programmés à 21h05 parmi lesquels trois affrontements entre clubs de l’élite : Nancy-Caen, Bastia-Guingamp et Rennes-Lorient. Marseille, de son côté, se rendra à Clermont. Pour mémoire, le tirage au sort des huitièmes de finale a déjà été effectué. Les rencontres auront lieu les– et 14 décembre.

Le programme des seizièmes de finale :

Mardi 25 octobre 2016 18h45 : Laval - Montpellier 21h00 : Nantes - Angers Mercredi 26 octobre 2016 18h45 : Châteauroux – Bordeaux 21h05 : Toulouse – Auxerre 21h05 : Dijon – Sochaux 21h05 : Paris FC – Metz 21h05 : Bastia – Guingamp 21h05 : Clermont – Marseille 21h05 : Rennes – Lorient 21h05 : Nancy – Caen

Le tirage au sort des huitièmes de finale :

Monaco – Rennes ou Lorient Paris FC ou Metz – Toulouse ou Auxerre Lyon – Bastia ou Guingamp Saint-Etienne – Nancy ou Caen Châteauroux ou Bordeaux – Nice Nantes ou Angers – Laval ou Montpellier PSG – Lille Dijon ou Sochaux – Clermont ou Marseille
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant