Coupe de la Ligue: Monaco, Saint-Etienne et Sochaux en 8es

le
0

PARIS (Reuters) - Monaco, leader de la Ligue 2 et candidat à l'accession dans l'élite, a réussi mercredi soir ses retrouvailles avec un club de Ligue 1, en l'occurrence Valenciennes, en 16e de finale de la Coupe de la Ligue et s'est qualifié pour le tour suivant (4-2).

Les affiches entre clubs de première division se sont soldées notamment par des victoires de Sochaux, au détriment d'Evian (3-2), de Troyes, aux dépens de Reims (2-1) et de Saint-Etienne qui a battu Lorient aux tirs au but (3-0) alors que les deux équipes étaient à égalité (1-1) après la prolongation.

Nice et Brest ont rejoué en Bretagne, au stade Francis Le Blé, le remake de la cinquième journée de Ligue 1. Comme le 15 septembre dans les Alpes-Maritimes, les Niçois se sont imposés sur le score de 4-2.

Ils ont ouvert le score par l'intermédiaire de Thimothée Kolodzieczak et ont dominé l'essentiel de la rencontre, mais ils eu droit à quelques frissons, en particulier sur le premier but de Brest.

A la 26e minute, le gardien colombien de Nice, David Ospina, a dégagé des deux poings un centre sur corner venu de sa droite. Mais, comme soumis à une erreur d'aiguillage, le ballon a pris la direction de ses propres filets.

Fort heureusement pour lui, ses coéquipiers ont fait oublier cette péripétie en reprenant les commandes de la partie, jusqu'au dernier but, inscrit d'un ciseau acrobatique par Valentin Eysseric à la 92e minute de jeu.

Outre Valenciennes, un autre club de Ligue 1 a subi la loi d'un club de Ligue 2. L'AC Ajaccio a perdu 2-1 face à Arles-Avignon. Caen n'a, en revanche, rien pu faire contre Toulouse (1-0).

Au Stade Louis II, la qualification avait d'autant plus de saveur pour les Monégasques qu'ils ont été menés jusqu'a 2-0 à la 32e minute. Mais ils ont contraint Valenciennes à la prolongation.

Incarnation des ambitions monégasques cette saison, le jeune attaquant argentin Lucas Ocampos, recruté cet été à River Plate, a inscrit le troisième but de son équipe à la 104e minute d'une frappe enroulée de loin.

Monaco, Arles-Avignon et Auxerre sont les trois dernières équipes de Ligue 2 rescapées en huitièmes de finale au milieu d'une foule de clubs de l'élite.

Monaco rejoint en huitièmes de finale, entre autres, deux clubs de l'élite, Bastia et Rennes, qui se sont qualifiés mardi respectivement au détriment de Metz (3-0) et Nancy (3-2).

Simon Carraud, édité par Jean-Philippe Lefief

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant