Coupe de la Ligue: Lyon écoeure Lorient et s'offre une finale

le
0
LYON EN FINALE DE LA COUPE DE LA LIGUE
LYON EN FINALE DE LA COUPE DE LA LIGUE

Répétition coquille au 5e §

PARIS (Reuters) - L'Olympique lyonnais s'est qualifié mardi au bout du suspense et après prolongations pour la finale de la Coupe de la Ligue aux dépens de Lorient (4-2), qui menait pourtant 2-0 à dix minutes de la fin de la rencontre.

En finale, le 14 avril au Stade de France, l'OL sera opposé au vainqueur de la rencontre prévue mercredi à 19h50 GMT entre Marseille et Nice.

Les spectateurs du Stade du Moustoir ont vécu une soirée aussi folle que cruelle, dont les matches de coupes ont souvent le secret. Car à la 79e minute, Lorient menait encore 2-0 et semblait hors d'atteinte d'une équipe lyonnaise dépassée, usée et condamnée à la défaite.

Mais à peine une minute plus tard, le scénario du match a changé, sans que les supporters bretons ne s'en rendent véritablement compte, tant Lorient dominait son sujet à ce moment précis, multipliant les attaques face à une défense lyonnaise passive et fébrile.

Et c'est un peu pour cette raison que la frappe somptueuse de l'international espoir Alexandre Lacazette, venue se loger dans les filets adverses à mi-hauteur, est passée presque inaperçue (80e).

LYON JOUE ENCORE SUR QUATRE TABLEAUX

Treize minutes plus tard, dans les arrêts de jeu de la deuxième mi-temps, lorsque Jimmy Briand est venu placer une tête rageuse dans le but gardé par Benjamin Lecomte (90+3e), les rêves bretons ont commencé à se transformer en chimères.

Contraints de disputer des prolongations, les hommes de Christian Gourcuff ont cédé mentalement, en encaissant d'abord un troisième but signé Bafétimbi Gomis, qui a profité d'un cafouillage de la défense adverse pour marquer de près (102e), puis un quatrième, anecdotique, synonyme de doublé pour Alexandre Lacazette.

"Je crois que c'était un vrai match de coupe, très ouvert. chaque équipe a eu sa mi-temps. On a eu de la chance mais aussi la force d'aller chercher l'égalisation", a estimé à l'issue de la rencontre aux micros de France Télévisions l'entraîneur de l'OL, Rémi Garde.

"On a fait la différence au physique et au mental (...) Les joueurs sont allés chercher très loin dans leurs tripes", a ajouté le technicien lyonnais.

Lyon, qui court après un titre depuis maintenant quatre ans, aura l'occasion de dépoussiérer son armoire à trophée en avril prochain si jamais il s'impose à Saint-Denis.

Avec Marseille, l'OL est la seule équipe encore en lice dans quatre compétitions: championnat, Ligue des champions, Coupe de France et Coupe de la Ligue.

Olivier Guillemain, édité par Guy Kerivel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant