Coupe de la Ligue: Luyindula, le retour du banni

le
0

PARIS (Reuters) - Les supporters du Paris Saint-Germain ont vu un revenant débouler sur la pelouse du Parc des Princes mercredi soir en Coupe de la Ligue face à Marseille: Peguy Luyindula.

Porté disparu depuis un an et demi, mis à la porte de l'effectif professionnel pendant plusieurs mois, au coeur d'une bataille judiciaire avortée avec son club, l'attaquant est entré en jeu à la 79e minute de jeu.

Pour couronner le tout, son équipe s'est imposée 2-0 et s'est offert un billet pour les quarts de finale de la compétition.

Il a redécouvert, pendant 12 minutes, des sensations qu'il n'avait plus connues depuis longtemps: il faut remonter dans les archives du PSG à mars 2011 pour retrouver la trace d'un match disputé au Parc par le joueur, aujourd'hui âgé de 33 ans.

Depuis, plus rien.

"Cela fait plaisir de rejouer", a commenté Peguy Luyindula après son retour à la compétition.

Sa réapparition avait fini par devenir improbable tant les relations avec ses dirigeants étaient devenues tendues en 2011 et tant la concurrence était devenue rude depuis l'arrivée des premières stars de l'ère qatarie il y a un peu plus d'un an.

"C'est compliqué quand on évolue dans un groupe aussi étoffé", a-t-il reconnu. "Le coach a fait appel à moi, c'est qu'il en avait besoin."

L'arrivée de l'entraîneur Carlo Ancelotti sur le banc du PSG, l'hiver dernier, avait été le point de départ d'un nouveau chapitre dans les relations entre Peguy Luyindula et son club.

En février, il a fait son retour au milieu de ses coéquipiers avant de signer, trois mois plus tard, une prolongation de contrat et d'abandonner par la même occasion ses poursuites contre le club.

"C'est toujours difficile de ne pas jouer mais c'est notre métier qui veut ça (...) A partir du moment où on l'accepte, c'est comme ça. Je ne suis pas le seul dans ce cas."

"Quand on est avec des gens professionnels et adultes, il n'y a pas trop de soucis."

Olivier Guillemain et Simon Carraud, édité par Hélène Duvigneau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant