Coupe de la Ligue: Lille en quart au forceps, Monaco sorti

le
0
LILLE EN QUART DE LA COUPE DE LA LIGUE DANS LA DOULEUR
LILLE EN QUART DE LA COUPE DE LA LIGUE DANS LA DOULEUR

PARIS (Reuters) - Saint-Etienne a décroché mardi aisément son billet pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue aux dépens de Sochaux (3-0) tandis que Rennes et Troyes ont dû cravacher un peu plus dur face à des clubs de Ligue 2 et que Lille a dû patienter jusqu'à la 117e minute.

Les Bretons se sont imposés à domicile face à Arles-Avignon grâce à un but de Romain Alessandrini (1-0) et l'avant-dernier de la Ligue 1 a souffert avant de s'imposer sur le fil à Monaco (2-1).

A la veille du choc programmé mercredi entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille, l'affiche des huitièmes de finale proposée mardi soir entre Lille et Toulouse a tenu les spectateurs du Grand Stade en haleine pendant 90 minutes puis 30 supplémentaires (1-0).

A la peine en championnat et en Ligue des champions depuis le début de la saison, le Losc s'est en effet imposé grâce à un but inscrit en toute fin de rencontre par Nolan Roux (117e).

Après deux périodes assez équilibrées entre les deux formations, le Losc a commencé à vraiment faire la différence après l'expulsion à la 86e minute de Steeve Yago, exclu après avoir reçu un deuxième carton jaune.

A partir de ce moment-là, les Nordistes ont testé les gants du portier toulousain Olivier Blondel avec plus d'ardeur jusqu'à ce qu'il craque, sur une frappe sans contrôle de Nolan Roux dans la surface qui a terminé sur le côté droit de sa lucarne.

"J'ai eu un petit peu de réussite car le gardien la touche. On n'avait pas envie d'aller aux tirs au but. Je pense que c'est logique qu'on ait marqué", a souligné à l'issue de la rencontre l'ancien Brestois au micro de France-Télévisions.

"Au nombre d'occasions, je pense qu'on mérite de se qualifier. C'est dommage qu'on soit passé par les prolongations", a souligné dans la foulée son entraîneur Rudi Garcia.

"C'est une satisfaction car on a beaucoup de monde à l'infirmerie. Les joueurs sont admirables. C'est la victoire d'un groupe ce soir et on n'oublie pas que la Coupe de la Ligue, c'est aussi le chemin le plus court pour l'Europe", a-t-il ajouté.

HAMOUMA S'OFFRE UN DOUBLÉ CHEZ SON ANCIEN CLUB

A Monaco, le scénario s'est aussi écrit dans les derniers instants de la rencontre mais un peu plus tôt.

Menée après un penalty transformé par Yannick Ferreira-Carrasco en première période, l'Estac a en effet réagi tardivement, d'abord à la 65e par un but de son défenseur brésilien Rincon, puis en toute fin de partie grâce à une réalisation signée Quentin Othon (81e).

Monaco, leader de Ligue 2, nourrissait de grandes ambitions dans les coupes nationales pour se montrer avant une éventuelle remontée dans l'élite en fin de saison.

Le club de la Principauté, qui a dépensé 35 millions d'euros sur le marché des transferts à l'intersaison grâce au soutien financier de son propriétaire russe, n'aura désormais que le Coupe de France pour s'illustrer.

A Rennes, les spectateurs du Stade de la route de Lorient ont été délivrés très tôt après un coup franc victorieux d'Alessandrini mais les hommes de Frédéric Antonetti n'ont jamais trouvé les ressources pour assurer un peu plus leur qualification.

De nouveau dans le groupe rennais après en avoir été exclu dix jours pour sa virée nocturne avec les Espoirs, Yann M'Vila a rejoué. Entré en deuxième période, il s'est aussi fait copieusement sifflé par son public.

Avec les éliminations de Monaco et de Arles-Avignon, il ne reste désormais plus qu'un seul club de Ligue 2 dans cette compétition, Auxerre, qui se déplace à Bastia mercredi.

A Sochaux, un ancien du club doubiste a brillé.

Formé chez les Lionceaux, Romain Hamouma a en effet inscrit un doublé pour les Verts (10e, 68e), invaincus désormais depuis le 15 septembre.

Dix-huitièmes de Ligue 1, les Sochaliens ont encaissé un troisième but en fin de partie sur une énième erreur de marquage en défense qui a profité à Alejandro Alonso (89e).

Olivier Guillemain, édité par Pierre Sérisier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant