Coupe de l'America : les Français relèvent enfin le défi

le
0
Michel Desjoyaux et Franck Cammas à la conférence de presse annonçant le défi français pour la future Coupe de l'America en 2017.
Michel Desjoyaux et Franck Cammas à la conférence de presse annonçant le défi français pour la future Coupe de l'America en 2017.

Le plus vieux trophée de voile du monde était depuis toujours un enjeu maudit pour les marins français. Eux qui, depuis près de cinquante ans ont remporté toutes les victoires possibles en course au large sur toutes les mers du monde et même en régate sur tous les plans d'eau, les golfes et les lacs, ne sont jamais parvenus à gagner une seule fois la mythique Coupe de l'America. Depuis aujourd'hui, même si la victoire est loin d'être acquise, elle est sans doute devenue possible.

D'abord grâce à l'obstination d'un des marins français les plus titrés, Frank Cammas, 42 ans, vainqueur de la Route du rhum, triple vainqueur de la Transat Jacques-Vabre, vainqueur de la Volvo Ocean Race, détenteur de six records de vitesse et d'endurance. S'y ajoute l'appui de deux de ses amis, hommes de mer tout aussi compétents et brillants : Michel Desjoyeaux, 50 ans, technicien tellement pointu de la course au large que ses amis l'ont baptisé « le prof ». Et Olivier de Kersauson, 71 ans, un briscard de la voile, dont le talent de coureur au large et la faconde font la joie de tous les marins et l'amusement des auditeurs de plusieurs stations de radio. Il est aussi porteur de la légende commencée du temps de la bande à Éric Tabarly, dont il fut un des équipiers les plus fidèles.

Domination anglo-saxonne

Puis vient ensuite et surtout, car le nerf de la guerre est essentiel dans ce genre d'entreprise, le soutien de Groupama, l'un des groupes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant