Coupe de France: Saint-Etienne, Troyes et Evian en quarts

le
0

PARIS (Reuters) - Saint-Etienne a sorti le grand jeu mardi pour se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de France tout comme Troyes et Evian-Thonon-Gaillard, qui ont su mettre de côté le spleen habituel qu'ils traînent en Ligue 1 pour envisager une fin de saison un peu plus douce.

Invaincus depuis le début de l'année 2013, les Verts ont écoeuré dans leur "chaudron" stéphanois Lille (3-2), qui avait pourtant ouvert le score en première mi-temps grâce à un but de la tête de Marko Basa (33e).

Vexé par l'audace et le réalisme du Losc, buteur sur sa première occasion, Saint-Etienne a alors mis en marche une machine infernale produisant un jeu léché et saignant avec, à la baguette, Mathieu Bodmer.

Sous l'impulsion du meneur de jeu prêté par le PSG, les Verts sont revenus à hauteur avant la mi-temps grâce à un but contre son camp d'Aurélien Chedjou (44e) puis ont pris le large grâce à des réalisations signées Pierre-Emerick Aubameyang (50e) et Brandao (75e), après de nombreuses occasions aussi esthétiques que dangereuses.

En toute fin de rencontre, Salomon Kalou a entretenu l'espoir du côté lillois (82e) mais les hommes de Christophe Galtier ont su fermer le jeu et préserver leur avantage au tableau d'affichage.

Prié d'expliquer les raisons de l'excellente forme des Verts depuis le début de l'année civile, Aubameyang, qui enchaîne les buts en ce moment -sept en six matches-, a d'abord répondu avec humour.

"Les vacances nous ont fait du bien", a commencé par dire l'attaquant gabonais au micro d'Eurosport.

"On est tous déterminé à gagner nos matches. Tant qu'on est sur les trois tableaux, on multiplie nos chances de gagner quelque chose. Cela nous tient à coeur. Un super état d'esprit règne dans ce groupe. Tout le monde répond présent. On est très content", a-t-il poursuivi de manière plus sérieuse.

Saint-Etienne réalise pour l'heure une saison pleine. Cinquième de Ligue 1 à deux points du podium, le club du Forez disputera le 20 avril la finale de la Coupe de la Ligue face à Rennes et est donc désormais qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France.

"UN DÉCLIC POUR FIN DE SAISON?"

Plus tôt dans la journée, Troyes s'est donné une véritable bouffée d'oxygène en allant décrocher une précieuse victoire sur la pelouse de Sochaux (2-1).

Avant-derniers de la Ligue 1, les hommes de Jean-Marc Furlan se sont imposés grâce à des buts inscrits par Jean-Christophe Bahebeck (10e) et Julien Faussurier (89e). En toute fin de rencontre, les Sochaliens ont réduit le score, en vain, grâce à un penalty transformé par Ryad Boudebouz (90e+5).

Réaliste et gestionnaire, l'Estac a construit ce succès en sachant piquer Sochaux au bon moment et en défendant avec courage, à l'image de son gardien de but formé dans le Doubs Matthieu Dreyer, auteur d'une prestation très solide.

"C'est une qualification qui nous fait beaucoup de bien. On restait sur une bonne série de matches sans défaite mais on avait du mal à gagner", a déclaré au micro d'Eurosport Jean-Christophe Bahebeck.

"Cela peut être un déclic pour notre fin de saison. Cela va nous faire du bien pour la suite et pourquoi pas pour le maintien", a ajouté l'attaquant prêté par le Paris Saint-Germain.

A Annecy, Evian-Thonon-Gaillard s'est également offert un bon bol d'air en dominant Le Havre (3-1).

Incapables de remporter un seul match en championnat en 2013 et désormais 18e au classement, les Hauts-Savoyards ont scellé leur succès grâce à un doublé de Kévin Bérigaud (25e et 49e) et un but de Saber Khlifa (90e).

Les pensionnaires de Ligue 2 ont bien tenté de revenir dans la partie notamment grâce à une réalisation signée Yohann Rivière (80e) mais Evian avait trop envie de s'offrir le premier quart de finale de Coupe de France de son histoire pour se laisser reprendre.

"On ne se rappelait plus comment pousser un cri de guerre", a souligné avec humour en conférence de presse l'entraîneur de l'ETG Pascal Dupraz, tout heureux que ses hommes aient enfin retrouvé le goût de victoire.

"Maintenant, il faut que l'on fasse un résultat à Toulouse", a-t-il ajouté en faisant référence au prochain match de Ligue 1 de son équipe.

Mercredi, la principale affiche de ces huitièmes de finale verra s'affronter le PSG et l'OM, trois jours après la victoire des Parisiens en championnat sur leur rival marseillais.

Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant