Coupe de France: Monaco se qualifie dans la douleur

le
0
MONACO SE QUALIFIE DANS LA DOULEUR POUR LES 16E DE FINALE DE LA COUPE DE FRANCE
MONACO SE QUALIFIE DANS LA DOULEUR POUR LES 16E DE FINALE DE LA COUPE DE FRANCE

PARIS (Reuters) - L'AS Monaco de Radamel Falcao et James Rodriguez, tous deux alignés au coup d'envoi, a échappé de justesse, dimanche, à l'humiliation sur le terrain de Vannes, club de National, en 32e de finale de la Coupe de France (3-2).

Les Monégasques, deuxièmes de Ligue 1, ont attendu un but de Yannick Ferreira Carrasco à quatre minutes de la fin du temps réglementaire pour arracher leur billet pour le tour suivant.

Jusque-là, ces deux équipes que deux divisions séparent faisaient jeu égal, avec des réalisations en première période signées Heindrick Cakin et Yannick Aguemon pour Vannes, Radamel Falcao et James Rodriguez pour Monaco.

Supérieurs dans le jeu, les hommes de Claudio Ranieri ont toutefois donné des signes de fébrilité, notamment sur le second but de leurs adversaires qui ont profité de l'inertie de la défense et d'un manque de vigilance du gardien.

Soulagés au coup de sifflet final, les Monégasques ont évité de revivre le même cauchemar que la saison dernière, lorsqu'ils avaient été éliminés au huitième tour par un autre club de National, Bourg-Péronnas.

Samedi, Lorient a subi un affront similaire en perdant 1-0 contre les amateurs d'Yzeure qui évoluent en CFA, le quatrième échelon du football français.

La plupart des autres représentants de Ligue 1 se sont qualifiés, avec plus ou moins de difficultés, pour les 16e de finale, notamment Lille qui a battu Amiens 3-1 et Lyon qui n'a fait qu'une bouchée des amateurs de La Suze-sur-Sarthe (6-1).

L'Olympique de Marseille a dû passer par la prolongation pour prendre le dessus sur Reims (2-0) grâce à un doublé d'André-Pierre Gignac.

Simon Carraud, édité par Guy Kerivel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant