Coupe de France : Lyon se balade à Limoges (0-7)

le
0
Coupe de France : Lyon se balade à Limoges (0-7)
Coupe de France : Lyon se balade à Limoges (0-7)

Première (très) réussie pour Bruno Génésio sur le banc lyonnais. Celui qui a pris la succession de Hubert Fournier à la trêve a vu ses joueurs dérouler à Limoges (0-7) ce dimanche après-midi en 32es de finale de la Coupe de France.

Et pour éviter toute mauvaise surprise, les Lyonnais ont donné le ton d'entrée de jeu, malgré les absences de Lacazette et Valbuena. Dès la 3e minute, Maxwell Cornet, à cinq mètres du but, reprend avec beaucoup de réussite une frappe de Gonalons contrée par la défense limougeaude et ouvre le score (0-1). Douche froide pour les pensionnaires de CFA 2 qui ne parviennent pas à se libérer.

Bien regroupés en défense, les Limougeauds perdent trop rapidement le ballon lorsqu'ils le récupèrent. Et au moment où les débats semblent un peu plus équilibrés, Cornet, à la réception d'un centre de la droite de Darder, met fin à tout suspense en s'offrant le doublé du bout du pied entre les deux défenseurs centraux limougeauds (0-2, 38e).

Le festival offensif lyonnais

La suite n'est qu'une formalité pour les joueurs de Génésio. Après le repos, ils enfoncent le clou en contre par l'intermédiaire de Beauvue (0-3, 50e), décalé sur la droite par un Cornet décidément en verve. Les « locaux », totalement privés de ballons (70 % de possession pour l'OL sur l'ensemble de la partie), ne parviennent pas à se montrer dangereux et voient les vagues rhodaniennes déferler.

Bien servi dans l'axe par Grenier, Cornet passe tout près du triplé mais sa tentative est repoussée du pied par Monteiro, le gardien de Limoges (55e). Deux minutes plus tard, servi par Beauvue, Ghezzal enroule une frappe du gauche qui trouve cette fois la lucarne (0-4, 57e). L'attaquant lyonnais s'offre à son tour un doublé (0-5, 62e), avant que Darder ne corse l'addition du droit (0-6, 71e). Enfin, après une action limpide à une touche de balle, Tolisso, entré en cours de jeu, inscrit un 7e but (0-7, 76e) qui clôt le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant