Coupe de France : les Verts peinent contre le Red Star mais passent (2-1)

le
0
Coupe de France : les Verts peinent contre le Red Star mais passent (2-1)
Coupe de France : les Verts peinent contre le Red Star mais passent (2-1)

C'est triste et cruel. Mais il n'y a pas eu de miracle mardi soir pour le Red Star. Saint-Etienne a arraché son billet pour les quarts de finale en toute fin de match haletant. Privés par la justice de leurs supporteurs mais tout de même encouragés par une centaine d'irréductibles, les Stéphanois ont sauvé l'honneur sur le terrain sportif.

Les Verts, vêtus pour l'occasion en noir, en ont quand même vu de toutes les couleurs. Sur une pelouse de Jean-Bouin «digne d'un champ de labour» pour le président Romeyer, le capitaine originaire du Forez Samuel Allegro et les siens ont été à la hauteur de l'événement. A l'ouverture du score de Ricky Van Wolfswinkel (1-0, 18e), l'ex-Fennec Hameur Bouazza a égalisé sur un tacle rageur (1-1, 28e). Le tout à 10 contre 11 après l'expulsion directe et logique du défenseur Julien Ielsch (25e) pour un tacle haut sur Romain Hamouma. «En Coupe, les petits aiment toujours titiller les gros», avait annoncé la veille son entraîneur Sébastien Robert. Il n'avait pas tort...

François Hollande qui s'est invité à la fête, multipliant les selfies dans la tribune pendant la mi-temps, a semblé apprécié le spectacle. Sa venue est la confirmation aussi qu'entre ces deux clubs, il se passe toujours quelque chose. Le dernier duel, en janvier 2000, avait vu le Red Star réaliser l'exploit à Geoffroy-Guichard en huitièmes de finale de Coupe de la Ligue (1-3). Le club de Saint-Ouen évoluait déjà en National... Un an plus tôt, au Stade de France, le succès stéphanois (1-2) avait été marqué par le record d'affluence (45 000 spectateurs) pour un match de D2.

Mardi soir, un nouveau paragraphe de cette histoire commune s'est donc écrit. Il a tourné en faveur des Stéphanois sur un coup du sort. Pierrick Cros, le gamin d'Anvezieux formé chez les Verts, détournant dans son propre but le centre de Mollo (1-2, 80e). Le Red Star rêvait de revivre un quart de finale, 23 ans après celui perdu en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant