Coupe de France: l'OM en quart de finale grâce à Brandao

le
0

PARIS (Reuters) - L'Olympique de Marseille s'est qualifié mercredi pour les quarts de finale de la Coupe de France en éliminant les amateurs de Bourg-Péronnas (3-1), grâce notamment à un doublé de Brandao, en état de grâce depuis son retour en France mi-janvier.

En attendant le résultat du second match de la soirée entre Dijon et le Paris Saint-Germain (18h00 GMT), l'OM rejoint ainsi Rennes, Lyon, Valenciennes, Montpellier et le Gazélec d'Ajaccio.

Le dernier huitième de finale, reporté la semaine dernière, opposera mardi prochain Quevilly à Orléans.

Contraints de jouer pour des raisons météorologiques à Marseille et non à Saint-Etienne, comme initialement prévu, les Bressans n'ont pas fait illusion longtemps dans un stade Vélodrome aux trois quarts vide et balayé par le mistral.

Dès la 28e minute, les olympiens ont pris l'avantage grâce à un but de Brandao, à la réception d'un centre parfait du latéral droit espagnol Cesar Azpilicueta.

Juste avant la mi-temps (45e+2), l'attaquant brésilien a inscrit son cinquième but en six matches pour l'OM depuis son retour d'exil forcé dans son pays natal.

Mis en examen pour viol le 9 mars 2011, Brandao avait quitté dans la foulée Marseille pour se faire prêter au Brésil. Confronté à des problèmes de trésorerie et à de nombreuses absences dans le secteur offensif, le club phocéen a décidé de le faire revenir lors du mercato d'hiver.

Au retour des vestiaires, les hommes de Didier Deschamps ont fait mieux que gérer leurs deux buts d'avance en marquant une nouvelle fois, cette fois-ci par l'intermédiaire de Jordan Ayew (54e), d'une frappe déclenchée aux abords de la surface qui s'est logée au ras du poteau droit.

En fin de match, les joueurs de CFA ont sauvé l'honneur en inscrivant un but heureux signé Ousman Diaby (78e), qui à la suite d'un coup franc contré est venu tromper de près le portier marseillais d'un soir, Gennaro Bracigliano.

Olivier Guillemain, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant