Coupe de France : Guingamp refait pleurer Rennes

le
0
Guingamp aime jouer au Stade de France et prouve une nouvelle fois son attachement à la Coupe.
Guingamp aime jouer au Stade de France et prouve une nouvelle fois son attachement à la Coupe.

L'En Avant Guingamp remporte à nouveau la Coupe de France, quatre ans après celle de 2009, en battant le même adversaire, son meilleur ennemi du Stade Rennais qui, lui, perd une troisième finale nationale (en comptant celle perdue contre Saint-Étienne) en cinq ans. Le score est clair et sans appel et il n'y pas eu photo entre les deux équipes tant le niveau de Guingamp a été bien supérieur.Les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont tout de suite pris le match par le bon bout en multipliant d'entrée les assauts sur les cages du gardien rennais Bruno Costil. Il faut dire que le onze de départ de l'En Avant paraissait très ambitieux au coup d'envoi avec pas moins de quatre joueurs à vocation offensive présents sur la pelouse : Beauvue, Langil, Yatabaré et Mandanne. Sans compter l'omniprésent Sankharé qui a pour habitude de créer le surnombre aux trente derniers mètres adverses.Un second but dès le retour du vestiaireLa récompense est venue à la 37ème minute grâce au défenseur Martins-Pereira qui récupère dans la surface un ballon mal dégagé de la défense rennaise et qui fusille Costil. Derrière Rennes ne réagit. Et les hommes de Philippe Montanier ne réagiront même jamais. Malgré le beau discours à la mi-temps de Romain Danzé qui se disait confiant quant à la capacité de réaction rennaise, Guingamp fait le break moins d'une minute après l'entame de la seconde période grâce à Yatabaré, esseulé dans la surface, qui reprend un centre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant