Coupe de France: fin de saison prometteuse pour Lyon

le
0
FIN DE SAISON PROMETTEUSE POUR LYON
FIN DE SAISON PROMETTEUSE POUR LYON

par André Assier

LYON (Reuters) - En se qualifiant pour sa deuxième finale de 2012, la huitième de son histoire en Coupe de France, Lyon confirme son net redressement et s'offre une fin de saison prometteuse.

Une place sur le podium de la Ligue 1 en ligne de mire et deux trophées potentiels à glaner en Coupe de la Ligue le 14 avril et en Coupe de France le 28, peuvent enfin mettre fin à une disette de quatre ans, débutée en mai 2008 après le doublé Coupe-championnat.

Après ses victoires de 1964, 1967, 1973 et 2008 et ses finales de 1963, 1971 et 1976, Lyon va donc jouer l'ultime rencontre de l'édition 2012 et vise naturellement un cinquième trophée.

"Nous allons vivre une fin de saison extraordinaire, c'est bien pour le club. Deux finales de coupe, cela ne nous était jamais arrivé", résume Jean-Michel Aulas, le président, rejoint par Maxime Gonalons.

"Nous avons relevé un beau challenge et nous avons une fin de saison excitante en perspective. Nous avons une forte envie de décrocher des titres tous ensemble", dit-il.

Après le Paris St Germain (1995, 1998 et 2008) et Lorient (2002), Lyon est le troisième club à faire le doublé de finales pour le gain d'une Coupe en fin de saison.

"Nous avons notre billet pour une deuxième finale au stade de France", se satisfait Rémi Garde, l'entraîneur.

"Nous allons nous efforcer d'aller au bout. C'est rare, mais maintenant que nous y sommes, c'est pour gagner. On a évité les prolongations et les suspendus, c'est aussi une bonne chose."

ÉCONOMIQUEMENT, LE PODIUM

Pointé à trois longueurs de Lille, actuel troisième de la Ligue 1, grâce à une série de quatre succès en cinq matches depuis le 10 mars, et après le trou d'air de l'hiver (cinq points pris sur 21 en sept matches de janvier au début mars), Lyon a, depuis l'échec de Nicosie en Ligue des Champions le 7 mars, totalement relancé la machine.

Et si la finale de la Coupe de la Ligue était assurée depuis le 31 janvier, celle en Coupe de France était loin de l'être avec deux tirages au sort délicat : un déplacement à Paris (1-3) et un autre à Ajaccio face au Gazelec, pensionnaire ambitieux de National.

Lyon a donc plusieurs objectifs dans les cinq semaines à venir après avoir aussi redressé la barre en championnat et pourrait être tenté de choisir.

"Nous sommes très près de notre objectif, qui est de gagner un titre", lâche Lisandro. "Remporter un trophée et la troisième place sont aussi importants."

Économiquement parlant, Jean-Michel Aulas a un faible pour une place sur le podium de Ligue 1 pour poursuivre la série (toujours sur le podium depuis mai 1999) mais aussi pour assurer des retombées économiques non négligeables.

"Nous chassons les coupes et le podium. Cette qualification est une satisfaction, mais le plus important sur le plan économique est le podium", dit-il.

Le premier acte s'approche désormais à grands pas.

"Nous allons nous préparer pour une nouvelle aventure: une finale contre Marseille qui sera belle, seulement si nous la gagnons", a conclu le président.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant