Coupe de France: des Bordelais ambitieux à Lyon

le
0
LES GIRONDINS À LYON SANS COMPLES EN COUPE DE FRANCE
LES GIRONDINS À LYON SANS COMPLES EN COUPE DE FRANCE

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - Les Girondins de Bordeaux, qui ont repris des couleurs après un début de saison catastrophique, se frotteront mercredi à l'ogre lyonnais en huitièmes de finale de la Coupe de France, sans complexe.

Malgré le désavantage du terrain, les hommes de Francis Gillot auront à coeur d'éliminer les Lyonnais pour poursuivre leur aventure dans cette compétition, la seule qu'ils sont encore en mesure de remporter cette saison.

Qualifiés grâce à deux succès obtenus aux tirs au but à Saint-Etienne et à Créteil (National), les Bordelais comptent sur leur motivation pour renverser des Lyonnais encore engagés sur quatre tableaux.

"Il y aura peut-être un décalage de motivation entre les deux équipes. Mais peu importe si c'est Lyon ou une autre équipe. Il faut que nous passions", lance Francis Gillot.

L'ancien technicien sochalien estime en effet que Lyon, déjà qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue face à Marseille, pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions et engagé dans la bataille pour les trois premières places de Ligue 1, devrait faire tourner son effectif.

"C'EST UNE RENCONTRE DÉCISIVE"

"Dans la logique d'un entraîneur, cette coupe est moins importante. Les Lyonnais doivent disputer cinq matchs en quinze jours. L'entraineur doit faire des choix au niveau de l'effectif", explique Francis Gillot.

"Je pense qu'il fera jouer ceux qui ont peu de temps de jeu. Mais attention, je ne dis pas qu'ils vont nous laisser gagner. Je parle juste en termes de composition", précise-t-il.

Bordeaux, qui n'a perdu qu'un seul match en championnat depuis la mi-décembre, hésite encore entre se méfier des rechutes et montrer un début d'ambition retrouvée.

"Pour nous, ce match à Lyon est une étape importante si nous voulons aller plus loin. Il ne faut pas exagérer et parler de match au sommet, mais c'est une rencontre décisive", dit Francis Gillot.

D'autant qu'après la victoire samedi en Ligue 1 face à Toulouse (2-0), premier succès de la saison sur une équipe du haut du tableau, des espoirs sont nés tant au niveau des résultats que de la manière.

Ce sera en tout cas un bon test alors qu'en Ligue 1 les Girondins doivent successivement se déplacer à Lille, recevoir Lyon et rendre visite à Montpellier.

A Gerland, Francis Gillot sera privé de ses "Africains" retenus par la Coupe d'Afrique des Nations, à savoir les Maliens Cheick Diabaté et Abdou Traoré, et le Gabonais André Poko, qui n'est pas encore rentré.

Edité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant