Coupe de France: Bordeaux en demi-finale

le
0
BORDEAUX EN DEMI-FINALE DE LA COUPE DE FRANCE
BORDEAUX EN DEMI-FINALE DE LA COUPE DE FRANCE

PARIS (Reuters) - Un doublé de Cheick Diabaté aux 81e et 85e minutes a permis aux Girondins de Bordeaux de battre Lens 3-2, mercredi, en quart de finale de la Coupe de France et de sauver leur saison en continuant à rêver d'un trophée.

Sur son terrain, Lens, relégué en Ligue 2 en 2011 après 57 saisons dans l'élite, un titre de champion et trois finales de Coupe perdues, a pourtant fait la course en tête de la 11e minute à l'heure de jeu.

Un but contre son camp du gardien Cédric Carrasso dont le dos a renvoyé dans les filets un tir sur le poteau de Lalaïna Henintsoa Nomenjanahary a donné l'avantage aux Nordistes.

Un ancien Lensois, Grégory Sertic, le lui a repris sur un coup franc direct tiré dans la lucarne de Rudy Riou.

Le gardien de Lens avait pourtant sauvé son équipe à plusieurs reprises.

Un but avait même été refusé à la 17e minute à Cheick Diabaté jugé coupable d'une faute contre le gardien de Lens sur une balle aérienne.

Cheikh Diabaté s'est vengé à la 81e minute lorsqu'il a marqué d'une tête, servi dans la surface par Nicolas Maurice-Belay. Et quatre minutes plus tard, sur un centre de Mariano, il a récidivé en trompant Rudy Riou de près.

A 3-1 pour Bordeaux, le but pour Lens à la troisième minute du temps additionnel du Marocain Zakarya Bergdich, qui venait d'entrer en jeu, n'était qu'anecdote même si le public de Bollaert y croyait encore. Le penalty raté par Ludovic Obraniak le fut aussi une minute plus tard.

Bordeaux, neuvième de Ligue 1, reste ainsi en course pour une quatrième victoire en Coupe de France.

Troyes, vainqueur de Nancy 3-0 et Lorient, bourreau de Saint-Etienne 2-1, avaient été mardi soir les deux premiers qualifiés pour les demi-finales.

Jean-Paul Couret pour le service français, édité par Hélène Duvigneau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant