Coupe de France: Ancelotti sort son atout fraîcheur contre Lyon

le
0
CARLO ANCELOTTI RENOUVELLE SON EFFECTIF POUR AFFRONTER LYON EN COUPE DE FRANCE
CARLO ANCELOTTI RENOUVELLE SON EFFECTIF POUR AFFRONTER LYON EN COUPE DE FRANCE

par Olivier Guillemain

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE, Yvelines (Reuters) - L'entraîneur du Paris Saint-Germain a décidé d'aligner une équipe "fraîche", mercredi en quart de finale de Coupe de France contre Lyon, avec comme première conséquence la mise au repos de son capitaine Mamadou Sakho et de Marcos Ceara.

Sans faire injure à cette compétition symbolisant l'union du football amateur et des clubs professionnels, qu'il considère comme "importante", le technicien italien souhaite faire souffler quelques-uns de ses joueurs, leaders de la Ligue 1 à dix journées de la fin du championnat.

"C'est un choix pour les faire respirer car ils ont beaucoup joué ces derniers temps. Notamment Mamadou, qui a enchaîné les matches et s'entraînera donc ce mercredi. Nous avons pensé avec le staff que c'était mieux comme ça", a expliqué mardi Carlo Ancelotti à l'occasion d'une conférence de presse organisée au Camps des Loges.

"Nous devons utiliser les joueurs qui n'ont pas ou peu joué à Caen, en championnat samedi, pour avoir une équipe fraîche, légère, avec des joueurs capables d'évoluer avec intensité", a ajouté l'ancien entraîneur du Milan AC et de Chelsea.

Sur le terrain, mercredi soir au Parc des Princes, Milan Bisevac, Mathieu Bodmer, Christophe Jallet et Nicolas Douchez dans les buts bénéficieront de cette politique de "turnover", censée venir contrer une équipe lyonnaise que Carlo Ancelotti juge "solide et expérimentée", malgré ses résultats en dents de scie depuis le début de la saison.

Un autre membre de l'effectif, mis au ban depuis plusieurs mois pourrait également faire son grand retour, selon l'entraîneur parisien. Il s'agit de Peguy Luyindula, qui n'a plus porté le maillot du PSG depuis plus d'un an pour cause de conflit avec le club.

"IL NOUS RESTE 180 MINUTES"

"Il est prêt pour jouer (...) J'espère qu'il pourra faire un petit bout de match. Il peut être utile à l'équipe et aider le groupe à gagner. Il travaille en tout cas avec beaucoup de professionnalisme et mérite de jouer", a déclaré Carlo Ancelotti au sujet de l'ancien Lyonnais.

Prié de dire s'il accordait autant d'importance à la Coupe de France qu'au championnat, l'Italien n'a pas fait mystère de son principal objectif, celui de permettre au PSG de décrocher un titre de champion après lequel le club de la capitale court depuis 1994.

Nonobstant, Carlo Ancelotti ne serait pas contre prolonger l'aventure en Coupe.

"Nous allons faire de notre mieux pour aller jusqu'en finale au Stade de France. Si nous jouons bien, nous pouvons le faire. Il nous reste 180 minutes. C'est une compétition importante", a-t-il précisé.

La dernière fois que le PSG et Lyon se sont affrontés, le scénario de la rencontre avait été complètement fou. Menés 4-2 à Gerland, les Parisiens avaient fait preuve de sang froid pour arracher, à la 94e minute, le point du match nul.

Pour Carlo Ancelotti, un "remake" de cette rencontre est inimaginable.

"Il y a un mois en championnat, nous avions très bien joué chez eux, en encaissant toutefois quatre buts. Il faudra donc être vigilant face à leurs attaquants ce mercredi. Mais ce sera un autre match -à élimination directe cette fois- et nous jouerons à la maison", a-t-il promis.

Olivier Guillemain, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant