Coupe de France: Ajaccio, Auxerre et Nice au tapis

le
0

PARIS (Reuters) - Les premiers matches des seizièmes de finale de la Coupe de France de football ont fait trois victimes samedi parmi les clubs de Ligue 1, Ajaccio et Auxerre, battus par des équipes de rang inférieur, et Nice, écarté par Rennes.

Lanterne rouge de l'élite, l'AC Ajaccio a subi le revers le plus retentissant (3-2), face aux amateurs de Bourg-Péronnas, plus habitués aux joutes de CFA, l'équivalent de la quatrième division.

Auxerre s'est incliné dans son enceinte de l'Abbé-Deschamps face à Châteauroux, club de Ligue 2, sur le score de 2-1.

Auteur d'un doublé, l'attaquant de Châteauroux Maxime Bourgeois n'est autre qu'un joueur formé en Bourgogne et prêté cet été au club de deuxième division.

Le choc de la journée, entre Nice et Rennes, a tourné à l'avantage des Bretons au terme de la séance de tirs au but.

Lille et Bordeaux ont évité de justesse le même sort qu'Ajaccio et Auxerre. Face à Créteil-Lusitanos, les Girondins, tenus en échec pendant 120 minutes (2-2), n'ont assuré leur place en huitièmes de finale qu'après les tirs au but.

Les Nordistes, tenants du titres, ont quant à eux dû attendre la fin des prolongations face aux amateurs de Compiègne.

Les Picards, qui jouent d'ordinaire en CFA, ont offert une résistance acharnée aux tenants du titre, jusqu'à la réalisation de Gianni Bruno, tout juste âgé de 20 ans, à la 114e minute.

"PAR LA PETITE PORTE"

A Beauvais, l'armada offensive des Nordistes, emmenée par Joe Cole et Eden Hazard, a dilapidé de nombreuses occasions de buts sur une pelouse en mauvaise état.

Lille s'est même fait quelques frayeurs, comme à la 55e minute de jeu, lorsque la frappe d'Hubert Aulon est venue s'écraser sur la barre de Mickaël Landreau.

Rudi Garcia a refusé de mettre la prestation de ses joueurs sur le compte de la qualité du terrain, "un champ de patates", selon les mots de l'entraîneur lillois.

"Pour faire de longs parcours, il faut parfois passer par la petite porte", a estimé le technicien au micro d'Eurosport.

L'affiche entre Dijon et Istres (Ligue 2) s'est également soldée par la victoire du club de l'élite (2-1), notamment grâce à un but de Gaël Kakuta, le jeune transfuge de Chelsea.

Evian a dominé Valence sur le score de 2-0.

Plus aucun club de CFA 2, le cinquième échelon dans la hiérarchie du football français, ne peut désormais prétendre au titre après l'élimination de Limoges par Drancy, club de CFA (2-0).

Vendredi, Sablé-sur-Sarthe, autre représentant de CFA 2, s'était incliné face au Paris Saint-Germain (4-0) dans le choc des extrêmes des seizièmes de finale.

Marseille jouera sa chance dimanche face au Havre, club de Ligue 2, tandis que Luçon (CFA) tentera de mettre un terme à la campagne de Lyon.

Simon Carraud, Olivier Guillemain, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant