Coupe Davis: Tsonga et Monfils avec la France contre le Canada

le
0
TSONGA ET MONFILS AU PREMIER TOUR DE COUPE DAVIS FACE AU CANADA
TSONGA ET MONFILS AU PREMIER TOUR DE COUPE DAVIS FACE AU CANADA

PARIS (Reuters) - Le capitaine de l'équipe de France de tennis, Guy Forget, a choisi Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils, Michaël Llodra et Julien Benneteau pour affronter le Canada du 10 au 12 février à Vancouver pour le premier tour de la Coupe Davis, annonce mardi la Fédération française de tennis (FFT).

Contrairement à l'exercice précédent, Guy Forget a opté pour quatre et non cinq sélectionnés, laissant de côté notamment Gilles Simon, 12e mondial, et Richard Gasquet, 16e.

Le capitaine annonce également la couleur. "A l'heure où l'on se parle, j'envisage de faire jouer Jo (Tsonga) et Gaël (Monfils) en simple le vendredi et d'aligner Julien (Benneteau) et Micka (Llodra) en double le samedi", dit-il.

"Quand on a la chance d'avoir des joueurs comme Gilles Simon et Richard Gasquet, ne pas les retenir s'apparente à un luxe. Aujourd'hui, on pourrait avoir plusieurs équipes de France compétitives. Là, j'ai retenu ces quatre garçons pour Vancouver, car je pense que ce sont les mieux armés", estime le capitaine français, qui s'explique sur le nombre restreint de joueurs.

"Je me rends compte, avec le recul, qu'il y a eu pas mal de frustration vécue par certains joueurs, ces dernières années. Je la trouve d'ailleurs légitime. Ils ont fait l'effort d'être là et à l'arrivée ils se rendent compte que leur présence n'a pas été forcément indispensable. Dorénavant, je veux que tous les joueurs sélectionnés aient un rôle important à jouer", dit-il.

DE BONNES CHOSES EN AUSTRALIE

Guy Forget justifie également la présence de Llodra et Benneteau par leur forme du moment.

"J'ai vu à l'Open d'Australie de bonnes choses de la part de Michaël Llodra et de Julien Benneteau. A Vancouver, ils pourraient jouer ensemble en double, mais ils sont aussi capables (...) d'extrêmement bien jouer en simple en indoor, sur une surface rapide comme celle sur laquelle nous allons évoluer à Vancouver", souligne-t-il.

Eliminée l'an dernier en demi-finale contre l'Espagne, finaliste malheureuse contre la Serbie en 2010, la France affronte au Canada une formation classée 14e mondiale, et dont Forget se méfie, notamment du grand espoir Milos Raonic (21 ans).

"Je pense que c'est un match un peu piège, qu'il faut prendre très au sérieux. Toutefois, même si les Canadiens pratiquent un tennis exceptionnel, surtout Raonic qui est le joueur le plus dangereux, on doit pouvoir gagner les autres points", juge Forget.

Le Canada, qui effectue cette année son retour dans le Groupe Mondial après sept ans passés à l'étage inférieur, a également annoncé la composition de son équipe.

Celle-ci comprendra outre Milos Raonic (28e mondial), Vasek Pospisil (120e) Frank Dancevic (159e) et le vétéran Daniel Nestor, 39 ans.

A propos de la non-sélection de Gilles Simon, son entraîneur Thierry Tulasne a déclaré en marge du tournoi ATP de Montpellier qu'il ne s'agissait pas d'une surprise.

"On s'y attendait, Guy Forget fait à chaque fois la meilleure équipe possible. Il a pris les joueurs les plus en forme, c'est normal. On est tous derrière l'équipe de France", a-t-il déclaré.

Pascal Liétout, Chrystel Boulet-Euchin et Dimitri Moulins à Montpellier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant