Coupe Davis : Tsonga est " en très bons termes " avec Mahut

le
0
Coupe Davis : Tsonga est " en très bons termes " avec Mahut
Coupe Davis : Tsonga est " en très bons termes " avec Mahut

Après ses déclarations polémiques samedi dernier dans Tennis Magazine, qui ont vu notamment Nicolas Mahut répondre ce mardi, Jo-Wilfried Tsonga a de nouveau pris la parole pour apaiser la polémique qui était train de se créer.

Samedi 12 décembre, Tennis Magazine publiait une interview fracassante de Jo-Wilfried Tsonga. Le tennisman français revenait, entre autres, sur la finale de la Coupe Davis face à la Suisse avec un petit tacle à Arnaud Clément, alors capitaine de l’équipe de France. « J’aurais peut-être dû dire: "Je ne peux pas jouer. Mais est-ce que j’ai le droit de dire ça ? Est-ce qu’on a le droit de s’écarter de soi-même d’une sélection nationale ? », allant même jusqu’à dire que Noah « ne (l)’aurait pas sélectionné » pour la finale de Coupe Davis perdue contre la Suisse l’an passé. Son deuxième tacle était dirigé vers Nicolas Mahut, son compère en double face à la Grande-Bretagne pour le quart de finale en 2015. « Est-ce que c’est moi qui ai mal joué lors des trois premiers sets ? On ne peut pas dire ça. Et lui, il m’a lâché ou pas ? Je crois que quand on joue un double aussi crucial, il faut savoir se porter tout seul ».

« J’ai dit ce que j’avais à dire »

Ce mardi, Nicolas Mahut se confiait dans les colonnes de L’Equipe, se disant « blessé » des propos de son compatriote, précisant qu’il ne voulait « en aucun cas d’un règlement de compte avec Jo ». Tout en glissant gentiment à son tour un tacle, « Jo est le plus fort, mais il ne va pas gagner la Coupe Davis tout seul. Il n’est pas un leader. Il ne veut pas de ce rôle de leader ». Au micro de RMC Sport, le numéro 1 français a tenu à apaiser les tensions, à l’occasion de l’Open de Caen. « L'article de Tennis Magazine ne ressemble pas du tout à ce qui a été écrit par la suite par certains journaux. Souvent, c'est alimenté par une certaine presse qui a besoin de vendre du papier. Ne vous inquiétez pas, on est en très bons termes. Tout va bien. » La hache de guerre est-elle enterrée ? Yannick Noah et tout le tennis français l’espèrent.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant