Coupe Davis : Tsonga envoie les Bleus en demi-finale

le
0
Yannick Noah encourage Tsonga lors de son match face à Vesely, dimanche 17 juillet.
Yannick Noah encourage Tsonga lors de son match face à Vesely, dimanche 17 juillet.

Le numéro un français a dominé le Tchèque Jiri Vesely (4-6, 7-6, 6-4, 7-5), apportant à la bande à Noah le troisième point du week-end, synonyme de dernier carré.

« Dimanche, il va tout faire péter. » En capitaine sûr de ses choix, Yannick Noah était excessivement confiant à la veille du quatrième acte du quart de finale de Coupe Davis, malgré la défaite en cinq sets de son leader en match d’ouverture, face à Lukas Rosol. Dimanche, à Trinec, Jo-Wilfried Tsonga lui a donné raison en battant Jiri Vesely (4-6, 7-6, 6-4, 7-5), une victoire synonyme de ticket pour les demi-finales.

Vendredi, lors du deuxième simple, Lucas Pouille avait permis à la France de recoller au score. Pour sa première cape en bleu, le bizuth a impressionné son monde par sa maîtrise, son mental d’acier et sa détermination. Autoritaire au service, il n’a jamais laissé Jiri Vesely dicter le jeu (7-6, 6-4, 7-5). Après le deuxième point crucial apporté par la paire Mahut-Herbert samedi, face au binôme Stepanek-Rosol (6-1, 3-6, 6-3, 4-6, 6-4), Tsonga se retrouvait en position de conclure.

Crispation Dans une Werk Arena chauffée à blanc par 4 500 supporteurs tchèques, le Français prend un départ hésitant, sans réussir à mettre de côté l’enjeu de la rencontre. Fébrile dès les premiers jeux, il se laisse surprendre par un Vesely tout en puissance. Tsonga cède à la précipitation et part trop souvent à la faute pendant que son adversaire l’agresse sur son revers. A 2-2, le Tchèque fait le break et vire en tête. Deux jeux plus tard, Tsonga a par deux fois l’occasion de recoller au score sans parvenir à les concrétiser. Vesely, malgré un service défaillant en fin de set, con...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant