Coupe Davis : Top 3 des remontées

le
0
Coupe Davis : Top 3 des remontées
Coupe Davis : Top 3 des remontées

L’Argentine a remporté dimanche sa première Coupe Davis après avoir été menée 1-2. Voici le Top 3 des remontées en finale de la prestigieuse compétition par équipes.

La Russie en 2002 (3-2 contre la France) La France, tenante du titre, et Paul-Henri Mathieu s’en souviennent encore. Le joueur strasbourgeois gardera, lui, vraisemblablement cette cicatrice à vie. Malgré sa défaite (logique) inaugurale devant Marat Safin (6-4, 3-6, 6-1, 6-4) sur la terre battue du Palais Omnisports de Paris-Bercy, PHM (alors âgé de 20 ans) avait assisté à la prise du pouvoir du camp tricolore qui menait 2-1 samedi soir. Sébastien Grosjean (7-6, 6-3, 6-0 contre Evgueni Kafelnikov) et la paire composée de Nicolas Escudé et Fabrice Santoro (6-3, 3-6, 5-7, 6-3, 6-4 face à Safin et Kafel’) étaient passés par là. Mais tout avait été remis à plat avec un nouveau succès implacable de Safin sur Grosjean (6-3, 6-2, 7-6). Ne restait alors « plus » qu’à conclure avec « Paulo » dans une enceinte parisienne surchauffée. Confronté pour la première fois à Mikhail Youzhny, alors 32eme mondial, préféré à Kafelnikov, Mathieu évoluait comme dans un rêve. Il menait 6-3, 6-2, puis 4-2 dans le quatrième set avant d’être à deux points du match à 5-4…. Et de finalement craquer pour s’incliner en cinq manches et 4h30 de jeu. D’énormes larmes suivront ainsi que de nombreuses nuitées difficiles. La Serbie en 2010 (3-2 contre la France) Huit ans après, la France touche de près un Saladier d’Argent qu’elle ne soulèvera pas. Gaël Monfils a impeccablement lancé les débats en dominant aisément Janko Tipsarevic (6-1, 7-6, 6-0) avant que Novak Djokovic égalise le plus logiquement du monde (6-3, 6-1, 7-5 contre Gilles Simon). Les hommes de Guy Forget reprennent l’avantage grâce à la magnifique victoire de Michaël Llodra et Arnaud Clément sur Nenad Zimonjic et Viktor Troïcki (3-6, 6-7, 6-4, 7-5, 6-4) et apparaissent en ballottage favorable. Pourtant, tout va encore aller de travers pour les Bleus à Belgrade. Djokovic éteint Monfils (6-2, 6-2, 6-4) et Troïcki fait de même contre un Llodra fébrile et touché (6-2, 6-2, 6-3). L’Argentine en 2016 (3-2 contre la Croatie) La troisième remontée « fantastique » s’est donc déroulée entre vendredi et dimanche. Les deux leaders l’ont emporté le premier jeu. Après le succès de Marin Cilic sur Federico Delbonis (6-3, 7-5, 3-6, 1-6, 6-2), Juan Martin Del Porto domine Ivo Karlovic (6-4, 6-7, 6-3, 7-5). Puis les Croates s’adjugent facilement le double grâce à Cilic et Ivan Dodig (7-6, 7-6, 6-3 aux dépens du duo Del Potro-Mayer). Dimanche, Cilic empoche les deux premières manches devant Del Potro qu’il n’avait battu que deux fois en dix affrontements passés. Les Croates sont tout proches de déboucher le champagne. Mais l’Argentin, poussé par un public de feu comprenant notamment Diego Maradona, renverse la vapeur dans une ambiance indescriptible (6-7, 2-6, 7-5, 6-4, 6-3). Puis Delbonis finit par calmer l’arène de Zagreb en écrasant Karlovic (6-3, 6-4, 6-2).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant