Coupe Davis : Monfils fait marche arrière

le
0

Alors qu'il a publiquement mis en cause le choix de disputer le premier tour de Coupe Davis en Guadeloupe, Gaël Monfils a tenté de minimiser ses propos dans un entretien accordé à la chaîne guadeloupéenne 1ère.

C’est ce que l’on peut appeler du rétropédalage ! Alors que Gaël Monfils a publiquement critiqué le choix de disputer le match du premier tour de la Coupe Davis face au Canada, le quart de finaliste de l’Open d’Australie a tenté de minimiser ses propos, voire revenir dessus tout simplement. Le numéro un français est même allé jusqu’à dire l’inverse de ce qu’il avait précédemment avancé, assurant qu’il se satisfaisait d’aller disputer la rencontre dans les Antilles. « Le mot polémique, je n’aime pas du tout. Ce sont quelques mots qui ont été mis bout à bout dans cette histoire. Il n’y a aucune polémique. Il n’y a jamais eu un refus de quiconque de jouer en Guadeloupe ou d’essayer de ne pas respecter le choix du capitaine. Je regrette que ces mots soient sortis du contexte, a assuré à Guadeloupe 1ère Gaël Monfils, prenant le contrepied de ses précédentes déclarations. De temps en temps, les journalistes aiment bien prendre des petits mots et les racoler pour faire une polémique ou il n’y en a pas. Je suis heureux de jouer en Guadeloupe, c’est là ou ma famille et mon père habitent. Je suis heureux que ce premier tour de Coupe Davis se déroule ici. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant