Coupe Davis: les Etats-Unis gardent espoir grâce aux Bryan

le
0
LES ÉTATS-UNIS EN SURSIS EN COUPE DAVIS
LES ÉTATS-UNIS EN SURSIS EN COUPE DAVIS

par Iain Rogers

GIJON, Espagne (Reuters) - Les frères jumeaux Bob et Mike Bryan, meilleure paire de double au monde, ont sans surprise maintenu les Etats-Unis en vie samedi dans la demi-finale de Coupe Davis contre l'Espagne en battant la paire composée de Marcel Granollers et Marc Lopez.

Sur la terre battue de Gijon, dans les Asturies, les Bryan se sont imposés 6-3 3-6 7-5 7-5 et offrent donc un sursis aux Etats-Unis après les défaites en simple, vendredi, de John Isner et Sam Querrey.

La paire espagnole, demi-finaliste de l'US Open il y a huit jours, n'avait rien de la proie facile pour les Américains.

Mais la blessure au mollet de Marcel Granollers, contraint de se faire poser un imposant strapping dès le début de la deuxième manche, a ajouté une difficulté à celle d'affronter les numéros un mondiaux.

Bien que gêné dans ses déplacements, Granollers a tenu et a même sauvé la première balle de match des Bryan d'une belle volée mais son compère l'a trahi d'une double-faute décisive sur la seconde.

Les jumeaux de 34 ans restent invaincus sur terre battue en Coupe Davis.

"On est content d'emmener l'équipe jusqu'au dimanche et j'ai toute confiance en la capacité de John (Isner) et Sam (Querrey) à jouer un bon tennis demain. On verra ce qu'il se passera", a dit Bob Bryan à la télévision espagnole.

La victoire aurait pu venir bien plus tôt pour la paire américaine, à entendre le capitaine espagnol Alex Corretja expliquer que Granollers avait failli abandonner.

"On savait que ce serait très dur mais ne s'attendait pas à devoir faire en plus avec une blessure", a-t-il dit.

Malgré l'absence de Rafael Nadal, la qualification reste toutefois promise à l'Espagne qui vise une quatrième finale en cinq ans.

David Ferrer, le numéro cinq mondial, tentera de lui offrir le point décisif face à John Isner. Nicolas Almagro doit affronter ensuite Sam Querrey.

Le vainqueur de cette demi-finale sera opposé en novembre à celui de la rencontre entre l'Argentine à la République tchèque disputée près de Buenos Aires.

Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant