Coupe Davis : Le précédent entre la France et la Croatie

le
0
Coupe Davis : Le précédent entre la France et la Croatie
Coupe Davis : Le précédent entre la France et la Croatie

La Croatie et la France s'apprêtent à se rencontrer le week-end prochain à l'occasion des demi-finales de la Coupe Davis. Les deux nations se sont déjà croisées à une reprise dans l'histoire de l'épreuve, c'était au 1er tour de l'édition 2004.

Pour ce début de campagne 2004, la France reçoit la Croatie et opte pour de la terre battue indoor pour contrer le serveurs redoutables que sont Mario Ancic, Ivan Ljubicic ou encore Ivo Karlovic. Pour cette rencontre disputée dans les Arènes de Metz, c'est Arnaud Clément qui doit endosser le rôle de leader suite au forfait de Sébastien Grosjean et au choix du capitaine, Guy Forget, de se passer des services de Fabrice Santoro pour des histoires de comportement. Clément assume, Ascione découvre De retour après deux ans d'absence en Coupe Davis, Clément ouvre les hostilités le vendredi en dominant Mario Ancic lors d'un match sans histoire (6-4, 6-3, 6,3). Ce point permet à Thierry Ascione de disputer sa première rencontre dans la compétition sans avoir à se mettre trop de pression. Celui qui est alors 82e joueur mondial s'incline logiquement face un numéro un croate Ivan Ljubicic en trois manches (5-7, 4-6, 4-6). Les deux équipes se retrouvent, comme on pouvait s'y attendre, dos à dos à l'issue de la première journée. Dans pareille situation, le double prend alors une importance considérable. Malgré un bilan négatif avant de disputer la rencontre, la paire Escudé-LLodra parvient à se défaire du duo Ancic-Karlovic (6-1, 7-6, 6-3) en gérant notamment parfaitement le tie-break du deuxième set. Un dimanche parfait Les Français entament la journée de dimanche dans les meilleures dispositions avec un seul point à obtenir pour rallier les quarts de finale de l'épreuve. C'est Arnaud Clément, dans le duel des numéros un, qui assume pleinement son statut de leader pour dominer Ivan Ljubicic en trois sets (6-2, 6,-3, 7-6). Comme en témoigne les 2h52 de jeu, il y a eu match entre les deux hommes. "La Clé" doit notamment son succès à sa faculté à bien gérer les moments chauds. Lors d'un cinquième match sans enjeu, Nicolas Escudé parviendra à se défaire d'Ivo Karlovic (7-6, 6-2) pour une victoire finale des Bleus 4-1. Ce succès n'a rien d'anecdotique quand on sait que les Croates soulèveront le Saladier d'argent l'année suivante en s'appuyant sur le duo Ancic-Ljubicic. Lors de cette édition 2004, la France se hissera jusqu'en demi-finale, éliminée par le futur vainqueur de l'épreuve, l'Espagne.        
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant