Coupe Davis : La Guadeloupe pourrait renoncer à organiser France - Canada

le
0
Coupe Davis : La Guadeloupe pourrait renoncer à organiser France - Canada
Coupe Davis : La Guadeloupe pourrait renoncer à organiser France - Canada

Selon Guadeloupe 1ère, France - Canada (1er tour de la Coupe Davis du 4 au 6 mars) pourrait ne pas avoir lieu en Guadeloupe. Le nouveau président de la région, Ary Chalus, y serait réticent à cause d'un budget revu largement à la hausse.

La nouvelle aventure des bleus en Coupe Davis pourrait ne pas débuter en Guadeloupe. Alors que Yannick Noah avait joué de toute son influence pour que ce soit le cas, la région de l’Outre-mer pourrait ne pas accueillir les Bleus en mars prochain (4 et 6) lors du 1er tour de la Coupe Davis face au Canada. L’information a été relayée par le site Guadeloupe 1ere. Cette première dans les Antilles pour le tennis français, validée par le président de la fédération Jean Gachassin le 4 décembre dernier, devait initialement coutée 500 000 euros à la FFT et 1 million d’euros à la charge des collectivités territoriales.

Sauf que depuis, le budget aurait été largement revu à la hausse. Le prix total serait passé de 1,5 millions d’euros à 4,5 millions d’euros. Un surcoût qui pourrait pousser la Guadeloupe à renoncer. Ary Chalus, le nouveau président de la région ne serait plus favorable à l’organisation du premier tour de la France en Coupe Davis. Le politicien négocierait avec le ministère des Sports pour tenter de trouver une solution. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant