Coupe Davis: la France sans clémence pour Israël

le
0
LA FRANCE EN QUARTS DE FINALE DE LA COUPE DAVIS
LA FRANCE EN QUARTS DE FINALE DE LA COUPE DAVIS

par Chrystel Boulet-Euchin

ROUEN (Reuters) - L'équipe de France de tennis a décroché samedi son billet pour les quarts de finale de la Coupe Davis en battant aisément Israël à Rouen, et ce pour la première d'Arnaud Clément comme capitaine.

Les Bleus rencontreront l'Argentine, qui a disposé de l'Allemagne en deux jours également.

Le double formé de Julien Benneteau et Michaël Llodra a mis un set à se régler et a ensuite déroulé pour apporter le point de la qualification en battant Jonathan Erlich et Dudi Sela sur le score de 7-6(1) 6-1 6-0.

"A partir du tie-break, ils ont joué à un niveau extraordinaire", a dit le néo-capitaine.

"Le premier set a été solide alors que c'était dangereux et ensuite, ils ont réussi à passer au dessus sans leur laisser l'occasion de revenir dans le match."

Vendredi, Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet avaient obtenu les deux premières victoires de l'équipe désormais dirigée par Arnaud Clément en battant respectivement Amir Weintraub et Dudi Sela.

Julien Benneteau et Michaël Llodra ont eu besoin d'un set pour prendre la mesure de la paire israélienne emmenée par Jonathan Erlich, 48e mondial en double et vainqueur de l'Open d'Australie en 2008 aux côtés de son compatriote Andy Ram.

Ce dernier, qui se remet d'une opération à la hanche, a dû déclarer forfait et a été remplacé à la dernière minute par Dudi Sela.

La première manche s'est décidée au tie-break dans lequel les Français ont fait la course en tête. Ils ont rapidement mené 3-0, grâce notamment à un magnifique retour de service long de ligne de Julien Benneteau sur le premier point, pour conclure sept points à trois sur un ace de Llodra après 51 minutes.

Les deux sets suivants ont duré à eux deux moins de temps que le premier.

"AVEC LA MANIÈRE"

Les Français ont entamé leur cavalier seul à un partout dans la deuxième manche et ont aligné 11 jeux d'affilée pour conclure la partie devant des Israéliens désarmés et battus après une heure et 38 minutes.

Un dernier ace de Michaël Llodra sur la deuxième balle de match a mis fin à leur supplice, sous les yeux de la ministre des Sports, ancien député-maire de Rouen, Valérie Fourneyron.

"On s'est senti très bien. On avait la volonté d'être agressif et opportuniste. Il y a eu un peu de tension au premier set (...) et après le tie-break, on a réussi à garder la volonté et le niveau d'exigence", a résumé Julien Benneteau.

Pour Michaël Llodra, Sela, le moins attendu des deux Israéliens, a été celui qui a posé le plus de problèmes au début. Jusqu'à ce tie-break remporté "avec la manière".

"Après, on leur a marché dessus. Ce n'était pas simple et on peut être fier de nous aujourd'hui", a ajouté le pilier du double français.

Avant le début du match du jour, une vingtaine de militants pro-Palestiniens ont manifesté à l'entrée de l'enceinte sportive dont deux spectateurs avaient été expulsés vendredi pour avoir manifester leur soutien à la Palestine.

Dans la rencontre qui opposait l'Argentine à l'Allemagne, les premiers ont assuré leur place au prochain tour à l'issue de la victoire de la paire David Nalbandian-Horacio Zeballos sur les Allemands Christopher Kas et Tobias Kamke (6-1 6-4 5-7 6-2).

Le quart de finale aura lieu du 5 au 7 avril chez les Argentins, finalistes malheureux en 2011 contre l'Espagne.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant