Coupe Davis: la France gagne un double crucial face au Canada

le
0
LA FRANCE MÈNE 2-1 CONTRE LE CANADA EN COUPE DAVIS
LA FRANCE MÈNE 2-1 CONTRE LE CANADA EN COUPE DAVIS

par Eric Salliot

VANCOUVER (Reuters) - L'équipe de France de Coupe Davis a remporté le point du double samedi au Canada, au premier tour du Groupe Mondial, prenant une sérieuse option sur la qualification en virant à deux victoires à une.

A Vancouver, Michaël Llodra et Julien Benneteau ont dominé Daniel Nestor et Milos Raonic en trois sets (7-6 7-6 6-3 en 2h36).

Martin Laurendeau, le capitaine canadien, avait décidé de retenir Milos Raonic, à la place de Vasek Pospisil mais son pari s'est révélé perdant. Le géant canadien a été perturbé par la qualité de retour des joueurs tricolores.

Les deux équipes n'ont pas cédé leur mise en jeu durant les deux premières manches mais dans les tie-breaks, les Français ont imposé leur plus grande complicité, s'imposant respectivement sept points à un et sept points à deux.

Dans le troisième set, un break au troisième jeu réalisé sur le service de Daniel Nestor permettait à Michaël Llodra et Julien Benneteau de finir le travail assez tranquillement.

Guy Forget, l'entraîneur français, a salué la prestation de ses joueurs.

"A 2-1, on est plutôt bien placés. La qualité de jeu de Mika et Julien m'a emballé. Dans les moments importants, ils ont su élever leur niveau de jeu face à des adversaires dangereux. L'attitude a peut-être été meilleure. De l'extérieur, j'avais l'impression qu'ils ont joué avec beaucoup plus de coeur. Ils étaient plus complémentaires et complices", a souligné Forget.

Un sentiment que Michaël Llodra, incertain en raison d'une douleur au genou, a partagé.

"J'ai fait un test ce matin. Cela faisait quelques jours qu'une petite douleur au genou me handicapait. Je voulais être sûr de pouvoir tenir ma place. J'ai trouvé les Canadiens un peu amorphes, moins démonstratifs. Milos Raonic a été un peu timoré à la volée", a dit Michaël Llodra.

Battu vendredi en simple par Milos Raonic, Julien Benneteau avait retrouvé le sourire.

"Dans le 'money time', on est parvenus à remettre une couche dans l'agressivité et c'est ce qui nous a permis de faire tourner dans le bon sens les tie-breaks. Je suis heureux mais pas soulagé. On espère que ce point sera crucial", a estimé Benneteau.

Dimanche, Jo-Wilfried Tsonga, 6e mondial, aura l'occasion d'apporter le point de qualification face à Milos Raonic dans un match qui sent la poudre. En cas de défaite du Français, c'est très probablement Gaël Monfils qui disputerait le cinquième match décisif face à Vasek Pospisil.

Edité par Benjamin Massot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant