Coupe Davis: Guy Forget à l'heure des choix

le
0

par Eric Salliot

CORDOUE, Espagne (Reuters) - Guy Forget, le capitaine de l'équipe de France de tennis, est à l'heure des choix alors que ses joueurs achèvent leur préparation pour la demi-finale de Coupe Davis qui les oppose à l'Espagne, dans les arènes surchauffées de Cordoue.

Privé de Gaël Monfils, blessé, son meilleur atout sur terre battue, Guy Forget n'a rien dévoilé de son plan de bataille mais a livré quelques indices avant d'affronter une équipe qui sera emmenée par Rafael Nadal, deuxième joueur mondial.

"A chaque fois, une sélection constitue un casse-tête. Il n'est pas impossible qu'un des joueurs de double joue en simple. Je vais trancher ce soir (mercredi)", a déclaré Guy Forget à Reuters.

Promu numéro un après le forfait de Gaël Monfils, touché au genou, Jo-Wilfried Tsonga, 10e mondial, devrait être aligné en simple. Mais contrairement au match de barrage aux Pays-Bas en 2009, il ne sera pas sur tous les fronts.

"Ce serait risqué", a glissé Guy Forget, d'autant que la chaleur accablante - plus de 30 degrés annoncés - qui sévit en Andalousie va entamer les organismes.

Pour le deuxième joueur de simple, Guy Forget a le choix entre Gilles Simon et Richard Gasquet.

"Richard joue très bien sur terre battue mais Gilles Simon a remporté (le tournoi de) Hambourg cet été", a précisé le capitaine.

"J'ai la chance d'avoir trois joueurs assez proches. Il n'est pas exclu que l'intégralité de mon effectif joue un rôle. Je vais probablement faire tourner."

Guy Forget semble ne pas avoir de doutes sur la présence de Rafael Nadal, arrivé mardi après-midi à Cordoue après avoir pris un avion privé quelques heures après sa défaite en finale de l'US Open.

"Ecoutez, dès qu'il est sorti de l'avion, il a tapé une vingtaine de minutes mardi soir. De toute évidence, il est un peu boulimique et accro au tennis !", s'est amusé Guy Forget.

"Je pense qu'il s'acclimatera assez vite à cette surface. Il aura peut-être des baisses de régime mais pendant deux heures au moins, je m'attends à avoir un grand Rafael Nadal. Il est chez lui, il aura 13.000 personnes derrière lui et il faudra être performant dès le début et ne pas jouer sur une éventuelle fatigue."

Edité par Philippe Bas-Rabérin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant