Coupe Davis : Gaël Monfils tacle Yannick Noah

le
0

Après sa défaite en quarts de finale de l'Open d'Australie, Gaël Monfils est revenu sur le choix de Yannick Noah de jouer le 1er tour de la Coupe Davis contre le Canada en Guadeloupe. Un choix qui a déplu à beaucoup de joueurs, selon lui.

Gaël Monfils avait promis qu’il ne parlerait plus beaucoup en conférence de presse, préférant se concentrer sur son tennis. Cela n’a pas duré très longtemps. Le Français a lâché une petite « bombe » mercredi soir à Melbourne, après sa défaite en quatre sets face à Milos Raonic en quarts de finale de l’Open d’Australie. Le n°25 mondial a été interrogé par la presse française sur le premier tour de la Coupe Davis, qui se déroulera début mars contre le Canada sur l’île dont est originaire son père, la Guadeloupe. Et contrairement à ce qu’on aurait pu croire, le voyage outre-mer à cette époque de l'année ne lui fait pas vraiment plaisir. « Avec beaucoup d’honnêteté et de recul, on n’est pas forcément tous contents d’aller en Guadeloupe. 80% d’entre nous préféraient jouer en Europe. Pour ma part, je ne suis pas satisfait d’aller là-bas car c’est compliqué pour le calendrier. On l’avait demandé pour la finale 2014 et ça avait beaucoup plus de sens. (...) Ça arrive au mauvais moment. C’est pour ça qu’on n’est pas content », a déclaré Monfils, faisant référence au fait qu’à part Jo-Wilfried Tsonga, qui jouera le tournoi sur terre de Rio au Brésil mi-février, les autres joueront, en salle, à Montpellier, Rotterdam ou encore Marseille les semaines précédentes.

Raonic ne serait pas venu en Europe !

Gaël Monfils avoue également que Yannick Noah n’a pas vraiment consulté ses joueurs pour décider du lieu où devait se jouer ce premier tour. « Il a pris sa décision seul. Il nous a demandé, il a pris la température et derrière, il a pris sa décision. Il a tranché. Est-ce qu’il a bien tranché ? C’est dur de savoir. Honnêtement, il a raison d’aller jouer les Canadiens sur terre battue extérieur. Il a raison de vouloir donner la chance à la Guadeloupe. Sur ça, on est à fond derrière lui. Après, il nous a demandé et on n’était pas tous d’accord. Est-ce que là il a raison ? C’est lui le capitaine et c’est lui qui décide. Nous on suit. On a choisi Yannick et on est tous contents. Sur ça, on arrondit un peu les angles » poursuit Monfils, qui a conclu en livrant un scoop : « Milos (Raonic) m’a dit dans les vestiaires : "Jouer en Europe, aucune chance que je vienne". » L’équipe de France de Coupe Davis fait décidément plus parler d’aller en dehors du terrain que sur les courts depuis quelques mois...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant