Coupe Davis : Benneteau et Mahut envoient la France en quart de finale

le
0
Coupe Davis : Benneteau et Mahut envoient la France en quart de finale
Coupe Davis : Benneteau et Mahut envoient la France en quart de finale

C'est fait, l'équipe de France est en quart de finale de l'édition 2015, alors que les Bleus mènent 3-0 devant l'Allemagne à l'issue du double à Francfort ce samedi. Julien Benneteau et Nicolas Mahut ont battu la paire Benjamin Becker - Andre Begemann 6-4, 6-3, 6-2 en 1h49. Les deux amis d'enfance, tous deux 33 ans, dont c'était la première apparition ensemble en Coupe Davis, ont parachevé le bon travail de leurs camarades Gilles Simon et Gaël Monfils dans les deux simples de vendredi.

«C'est formidable a aussitôt commenté Nicolas Mahut qui a parfaitement réussi son baptême dans l'épreuve. Mais je n'étais pas tout seul sur le court... Julien (Benneteau) a été énorme pour moi. Il m'a aidé et tout le monde m'a aidé. Le staff, mes entraîneurs, ça a été super.»

Sur une surface rapide rendant le retour difficile, les Bleus n'ont ni tremblé ni spécialement brillé face à une paire allemande incapable de se transcender pour combler son déficit de niveau. Mahut, dont c'était la première cape en équipe de France, a donc réussi son examen de passage.

Face aux Britanniques en quarts de finale ?

«Ils sont bien, ils sont en forme, a confié le capitaine Arnaud Clément à propos de ses deux joueurs de double. C'est même allé au delà de mes espérances. Ils ont frappé un grand coup, chapeau ! Il n'y a qu'à voir leur sourire, ce n'est que du bonheur.»

En quart de finale, la France retrouvera vraisemblablement l'équipe de Grande-Bretagne, outre-Manche, dans la foulée du tournoi de Wimbledon (17-19 juillet). Cette dernière, forte d'Andy Murray, menait 2-0 face aux Etats-Unis après les simples à Glasgow (Ecosse) vendredi. La dernière confrontation franco-britannique remonte à 1992 et s'était soldée par une victoire tricolore 5-0 à Bayonne.

«Ce n'est pas une mise au point [par rapport à la finale perdue contre la Suisse fin 2014], a enchaîné Arnaud Clément. C'est le début d'une nouvelle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant