Coupe Davis : Arnaud Clément met les choses au point

le
0
Coupe Davis : Arnaud Clément met les choses au point
Coupe Davis : Arnaud Clément met les choses au point

Deux mois après la douloureuse défaite de la France en quart de finale de la Coupe Davis, la Fédération française de tennis a lancé un audit pour mieux comprendre ce qu'il s'est passé en Grande-Bretagne. Cela n'a pas trop plu au capitaine Arnaud Clément, qui défend son bilan.

Deux mois plus après, la défaite en quart de finale de Coupe Davis face à la Grande-Bretagne, qui faisait suite à la désillusion en finale à domicile contre la Suisse, fait toujours parler. La Fédération française de tennis a décidé de lancer un audit pour comprendre pourquoi la France et sa talentueuse génération ne parvient plus à soulever le Saladier d’Argent depuis 2011. Et cela n’a pas trop plu au capitaine Arnaud Clément, qui a décidé de rentrer plus tôt que prévu de New York pour s’entretenir avec Gilbert Ysern, directeur général de la FFT. « J’ai été surpris, et je l’ai dit aux responsables de la FFT. Surtout neuf mois après qu’ils m’ont renouvelé leur confiance », confie Clément dans les colonnes de L’Equipe ce mardi.

« Ça ne fait jamais plaisir d’entendre certains mots »

A New York, « la Clé » a eu le temps de discuter avec Richard Gasquet, Gilles Simon et Jo-Wilfried Tsonga. Et les quatre hommes se sont dit les choses. « Il y a eu, et je pense que ça s’est vu de l’extérieur, des choses qui n’ont pas fonctionné au cours de cette rencontre en Grande-Bretagne (manque d’implication de Tsonga en double ? Démotivation de Gasquet après sa demie à Wimbledon ?, ndlr). Je tenais vraiment à voir les joueurs qui ont participé à ce quart pour faire un gros point avec eux et signifier à chacun, de manière individuelle, ce qui, selon moi, avait marché et n’avait pas marché. Je leur ai aussi donné ma vision pour l’année prochaine. Ce qui s’est dit restera bien sûr entre joueurs et Fédération. (...) Si certaines remarques que j’ai pu faire ne sont pas acceptées ou que certains comportements ne changent pas, alors à ce moment-là, ce sera compliqué d’intégrer à nouveau ce joueur. (...) Il y a eu quelques échanges constructifs. Ça ne fait jamais plaisir d’entendre certains mots. Mais il faut que certaines choses n’arrivent plus si on entend gagner cette Coupe Davis. J’ai souvent pu entendre : ‘’Arnaud ne dit pas les choses, il est trop gentil, il n’ose pas’’, mais ce n’est absolument pas le cas. Je dis les choses aux joueurs mais je ne l’étale pas dans la presse. »

« Je suis toujours à la barre de cette équipe »

Toujours sous contrat en 2016, Arnaud Clément entend bien rester sur le banc l’année prochaine. « Très clairement, aujourd’hui, dans ma tête, je suis toujours à la barre de cette équipe. Je me projette vers 2016. (...) Je ne vais pas me cacher en disant aujourd’hui que les joueurs sont seuls responsables. Moi aussi je me remets en question et forcément je prends ma part là-dedans. » Les problèmes étant désormais aplanis, cela suffira-t-il  remporter la Coupe Davis en 2016 ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant