Coupe d'Europe, finale : face à Toulon, Clermont est paré

le , mis à jour à 16:18
0
Coupe d'Europe, finale : face à Toulon, Clermont est paré
Coupe d'Europe, finale : face à Toulon, Clermont est paré

Clermont veut en finir avec cette image d'équipe qui craque au moment décisif. A l'exception du titre de champion de France en 2010, le club auvergnat perd toutes ses finales, la dernière en Coupe d'Europe il y a deux ans contre... Toulon. Gagner sera donc le challenge majeur des Clermontois, aujourd'hui à Twickenham (France 2 et Bein Sports, 18 heures), face aux hommes de Laporte, qui l'avaient emporté sur le fil — et contre le cours du jeu — en 2013 (16-15).

Pour parvenir à ses fins, Clermont compte bien actionner plusieurs leviers. Les Varois répètent qu'ils craignent le sentiment de revanche des Auvergnats ? Le discours du contre- feu est rodé depuis des semaines. Pas question de tomber dans le piège du ressentiment.

Denis Troch pour le mental

« Franchement, quelle revanche ? On ne voit pas les choses ainsi, plaide avec détachement Franck Azéma, le coach des Jaunards. Les équipes, le staff, le jeu, tout a changé. » « On n'est vraiment pas dans ce trip-là. 2015 n'est pas 2013 », abonde le deuxième ligne Jamie Cudmore.

En coulisses, Clermont a aussi fait appel à un consultant pour la préparation mentale. A Saint-Etienne, avec la demie remportée face au Saracens, on a vu Fofana tomber dans les bras de... Denis Troch. L'ancien entraîneur de foot intervient en toute discrétion auprès de l'équipe depuis le début de saison. « Cela s'est fait en douceur, plaide l'ex-adjoint d'Artur Jorge au PSG. J'essaie de faire le lien entre la pensée et l'action en ajoutant une pointe d'émotion. Je ne suis ni dans le conseil ni dans la tutelle. » « Avec lui, on a parlé de nos échecs en fin de saison, avance Aurélien Rougerie. Et j'ai vu des gars se transformer pour être davantage dans le leadership. »

Le club a aussi fait de cette Coupe d'Europe sa cible prioritaire de la saison. Comme en témoignent ses trois revers successifs en Top— (à Paris, face à Oyonnax et à Castres), avec des équipes renouvelées parfois ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant