Coup dur et camouflet pour François Hollande

le
1
DÉCRYPTAGE - La décision du Conseil constitutionnel de censurer la taxe à 75% est juridique mais le coup est évidemment politique.

L' «annus horribilis» prévue par les augures pour François Hollande en 2013 aura donc commencé le 29 décembre 2012. En censurant la taxation des hauts revenus à hauteur de 75% au-dessus d'un million d'euros, le Conseil constitutionnel vient de mettre par terre l'une des mesures phares du candidat Hollande. Peut-être même celle qui avait le plus séduit à la gauche de la gauche.

François Hollande avait d'ailleurs improvisé cette annonce, le 21 février sur TF1, à la grande surprise d'un certain nombre de ses conseillers. Mais à l'époque, Jean-Luc Mélenchon perçait dans les sondages et le candidat du PS avait besoin de relancer sa campagne sur un thème très populaire à gauche: l'éternelle promesse de faire payer les riches.

Certes, les Sages ne parlent pas d'une mesure «confiscatoire», comme le disait la droite, mais do...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le dimanche 30 déc 2012 à 00:57

    J'aurais aimé que la même publicité soit faite lorsque le même conseil a annulé la baisse de "l'indemnité" du pdt et de ses "très chers" ministres. Mais chut. "Parlons plus bas car on pourrait bien nous surprendre". Je suppose que çà vous rappelle quelque chose. Pour ceux qui ne sauraient pas, des paroles sur la musique du "PARRAIN". Cela ne vous inspire pas...