Coup de sang des pèlerins

le
0
Les autorités religieuses s'inquiètent de la possible disparition des trains vers Lourdes.

Alors que les convois ferrés reprennent le chemin de Lourdes avec la saison des pèlerinages, un vent de polémique souffle à nouveau sur les braises du contentieux entre la SNCF et les autorités religieuses.

Entre les incidents à répétition, le mauvais état des voitures-ambulances, les reprogrammations et suppressions de ces trains dits «spéciaux» en raison de considérables travaux sur le réseau, le doute envahit les directeurs de pèlerinage quant à l'avenir pérenne de ces acheminements. Au point que, le 30 juin, une lettre ouverte à Guillaume Pepy, président de la SNCF, a été cosignée par nombre de hauts responsables et publiée dans le magazine Pèlerin pour tirer le signal d'alarme. «Malgré des augmentations de tarifs, en 2011, qui dépassent largement les engagements pris par la SNCF lors des accords de Lourdes de 2006, avec les directeurs de pèlerinage, le service va en se dégradant et les engagements contractuels ne sont pas respectés», interpelle le c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant