Coup de pouce au PEA PME

le
3
Le bilan du plan d'épargne en actions petites et moyennes entreprises est décevant.
Le bilan du plan d'épargne en actions petites et moyennes entreprises est décevant.

Un an après son lancement, le bilan du plan d'épargne en actions petites et moyennes entreprises est décevant. On est loin des milliards d'euros attendus. Autour de 100 000 plans ont été ouverts pour un montant avoisinant les 400 millions d'euros. Des résultats très loin de ceux de son grand frère. Cinq millions de Français ont ouvert un PEA classique et y ont investi plus de 80 milliards d'euros.Pour lui redonner de l'élan, les sénateurs ont adopté contre l'avis du gouvernement un amendement à la loi Macron qui, s'il est définitivement voté, accorde un abattement fiscal à ceux qui réinvestiront dans cette enveloppe fiscale dans un délai de trente jours, le produit de la vente de titres détenus dans des portefeuilles-titres. L'impôt sur les plus-values réalisées serait réduit de 50 % si les titres étaient détenus depuis moins de quatre ans, de 75 % entre quatre et huit ans et de 90 % au-delà de huit ans. La mesure serait valable pour toute opération réalisée entre le 1er juin 2015 et le 31 mai 2016.Un coup d'épée dans l'eau ?Un coup de pouce qui risque d'avoir un effet très limité. Les freins au PEA PME sont ailleurs : sa jeunesse - le dispositif est encore peu connu -, la difficulté de connaître les PME éligibles (neuf ont fait leur apparition depuis janvier dont Crossject, Prologue, Astellia...), l'étroitesse du marché (un univers de moins de 300 valeurs), l'existence du PEA classique (beaucoup de particuliers n'ayant pas atteint...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le jeudi 23 avr 2015 à 17:58

    Pour les socialos la bourse c'est sale , aucun politicien n'en affiche , devant tant de simplicité intellectuelle ne nous étonnons pas si les entreprises et les emplois se développent à l'étranger !Nouas avnons perdu AREVA ,PEUGEOT CLUB MED, ALCATEL......depuis 1 an . CESSEZ vos mesures pipo !

  • M7361806 le jeudi 23 avr 2015 à 17:51

    C'est un piège a gogo y mettre des valeurs mobilières sans pouvoir les revendre !,pouquoi ne pas supprimer la CSG sur ce compte !

  • SB1954 le mardi 21 avr 2015 à 14:29

    Messieurs les fiscards j'ai une solution : à défaut de supprimer l'ISF, sortez le PEA-PME de son champ comme vous le faites de façon justifiée pour les souscriptions en direct, et rendez lesapports sur ce supports déductibles de l'ISF (même schéma) Trop simple peut-être ?