Coup de jeune en Haute-Normandie avec l'élection du président de région

le
0
À 36 ans, Nicolas Mayer-Rossignol devrait devenir le plus jeune président d'un exécutif français en se faisant élire à la tête du conseil régional de Haute-Normandie en remplacement d'Alain Le Vern.

Rouen

À 36 ans, Nicolas Mayer-Rossignol devient ce lundi matin le plus jeune président d'un grand exécutif en France, départements et régions confondues. Le jeune scientifique, entré en «Fabiusie» il y a moins de dix ans, sera élu président du conseil régional de Haute-Normandie où il succède à Alain Le Vern. Ce dernier a décidé, mi-septembre, de démissionner de ses mandats à la fois de président de région et de sénateur de la Seine-Maritime.

Nicolas Mayer-Rossignol, que ses proches nomment volontiers «NMR», sera seul en lice à gauche. Des accords ont été trouvés avec les élus écologistes, «partenaires loyaux» selon son prédécesseur, et ceux du Front de gauche (FDG).

Il y a quelques mois, Alain Le Vern et les élus du FDG s'étaient déclaré...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant