Coup de Hammer sur la tête de Man United

le
0
Coup de Hammer sur la tête de Man United
Coup de Hammer sur la tête de Man United

Pour la dernière à l'Upton Park, plus d'engagement et d'envie auront suffi à faire chuter Manchester United (3-2). Dure leçon pour United, qui n'a joué qu'un mi-temps. Et ce Dimitri Payet...

West Ham 3-2 Manchester United

Buts : Sakho (10e), Antonio (76e), Reid (80e) pour les Hammers // Martial (51e, 72e) pour les Red Devils

Voilà ce qui arrive lorsqu'on ne joue qu'une mi-temps. Manchester United devait gagner pour reprendre la quatrième place à Man City, West Ham pour revenir à un point de l'Europe. Plus que cela, pour sa dernière à Upton Park après 112 ans de relation, les Hammers s'étaient donnés pour impératif d'aller chercher la victoire. Plus d'envie, plus d'occasions et surtout plus d'engagement auront fait la différence, et voilà que United n'est plus maître de son destin pour aller taper la Ligue des champions. Messieurs, une soirée de football anglais.

Note to self : Faire preuve de bouteille


Après trois bon quarts d'heure d'attente à la suite du caillassage du bus de United à l'entrée de l'Upton Park, M. Dean siffle le début des débats à 21h30. Et si les Red Devils, débarqués seulement 35 minutes avant le début de la rencontre, ont logiquement du mal à prendre le rythme, c'est probablement plus qu'une simple question d'échauffement. Manchester a de la bouteille, Manchester s'en est reçu sur la tête, mais Manchester n'en fait pas preuve. Exemple sur la quasi-première incursion sérieuse de Diafra Sakho, qui se retrouve absolument seul au coeur de la surface et conclut d'une molasse du gauche contrée après un centre venu de la gauche (10e). Dix minutes plus tard, Payet bute une première fois sur De Gea, puis Andy Caroll dans l'action qui suit… Surtout, la défense de ManU est aux fraises. Schneiderlin est un surfeur trop isolé pour maitriser les vagues d'attaques, Blind laisse des trous aussi profonds que la pensée de Confucius et Smalling se bat pour contenir le duo Sakho - Caroll. Seule une intervention de l'arbitre de touche empêche d'ailleurs West Ham de doubler la mise sur corner, après un nouveau manque d'engagement des têtes mancuniennes. Unique point positif de cette première période : Payet vient de louper sa spéciale enroulée côté opposée (31e). Et mine de rien, ManU outragé, ManU brisé, ManU martyrisé, mais ManU pas…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant