Coup de froid avec l'UE, coup de foudre avec la Russie ?

le
0

Trois semaines après la tentative de coup d'Etat dans le pays, les militants pro-Erdogan étaient appelés à descendre dans les rues hier pour démontrer la légitimité de leur président. Ils étaient plusieurs centaines de milliers. A la tribune, Recep Tayyip Erdogan a de nouveau évoqué un possible rétablissement de la peine de mort, un message adressé à ses partisans mais également aux différents partenaires de la Turquie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant