Coup de frein sur les dépenses de Noël

le
1
Coup de frein sur les dépenses de Noël
Coup de frein sur les dépenses de Noël

Jusqu'à présent, les dépenses de Noël étaient en quelque sorte sanctuarisées par les ménages. Pour la première fois à cause de la crise, selon une étude du cabinet spécialisé Deloitte, les français devraient se serrer la ceinture. Pour un couple avec deux enfants, le budget moyen sera de 518 euros, soit une baisse significative de 4,3% par rapport à l'an passé.

Tous les postes de dépenses seront rognés même si les Français restent très attachés à ce moment de fêtes. «En priorité des intentions d'achats des français arrivent les cadeaux à destination de leurs enfants et de leur conjoint malgré un léger retrait du budget total des cadeaux de 2,7% à 303 euros. Les économies porteront principalement sur les sorties et les loisirs (48¤ soit -17.7%) et plus à la marge sur les repas (168¤ en baisse de 3,3%)», explique cette étude auprès de 17 000 consommateurs dans 17 pays.

Au-dessus de la moyenne européenne

Néanmoins, ce budget reste au dessus de la moyenne européenne (488 euros) avec une diminution beaucoup moins marquée qu'en Grèce, en Espagne, en Italie ou au Portugal où les baisses sont de l'ordre de 6%.

Pour les enfants, le critère éducatif est déterminant dans le choix des cadeaux du Père Noël. Les cadeaux les plus offerts devraient être les jeux de construction, les jeux éducatifs et les livres. Pour les adolescents, le top 3 reste identique à Noël 2013 : les jeux vidéo, l'argent et les livres. Pour les adultes, pour la première fois depuis 17 ans, le livre arrive en première position des cadeaux souhaîtés et offrerts.

Acheter malin

Selon Deloitte, les français vont aussi chercher à dépenser malin. Pour trouver les meilleures promotions, «ils prévoient de rechercher en priorité leurs cadeaux en grandes surfaces  plutôt que sur internet afin d'accéder aux meilleures offres des distributeurs. Pour les dépenses alimentaires, les hypermarchés sont même fortement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le jeudi 13 nov 2014 à 12:08

    JPi - Réduction des dépenses pour Noël. Je suis bien déçu j'ai d’abord cru que c'était de l'état qu'on parlait. Comme quoi je rève toujours du père Noel.