Coup de frein dans l'industrie américaine

le
0
L'indice ISM manufacturier a perdu plus de 4 points le mois dernier alors que les analystes l'attendaient stable. Il s'établit ainsi à la frontière entre phase de croissance et contraction. De quoi secouer les marchés.

Les États-Unis envoient des signaux de plus en plus troublants sur l'état de leur économie. Ce lundi, l'association professionnelle ISM a fait état d'un ralentissement surprise de la croissance dans le secteur manufacturier en juillet, contre toute attente. L'indice d'activité manufacturière de cet organisme s'est établi à 50,9 le mois dernier, soit un plus bas depuis juillet 2009, contre 55,3 en juin. Les économistes attendaient en moyenne 54,9.

Cette annonce est inquiétante. L'indice s'établit en effet tout juste au-dessus des 50, un chiffre qui constitue la frontière entre la contraction (si l'ISM est inférieur à 50) et l'expansion du secteur manufacturier (si l'ISM est supérieur à 50).

Dans le détail, parmi les différentes composantes de l'ISM synthétique, l'indice des prix acquittés est tombé à 59,0 contre 68,0 en juin quand les économistes tablaient en moyenne sur un recul moins marqué, à 64,5. De même, la composante-clé de cet indice, à savoir les prise

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant