Coup de frein au Protelos de Servier

le
0
Ce médicament contre l'ostéoporose ne sera plus pris en charge que pour un nombre restreint de patientes, ne présentant pas de facteurs de risque d'embolie ou de phlébite.

Nouveau coup dur pour les laboratoires Servier, alors que l'instruction judiciaire suit son cours à propos du Mediator. S'appuyant sur un avis de la Commission de transparence de la Haute autorité de santé (HAS) du 11 mai dernier, le ministère de la Santé a décidé de limiter fortement le remboursement du Protelos, un médicament prescrit contre l'ostéoporose et qui serait responsable de cas de phlébite, d'embolie et de fortes allergies cutanées.

L'arrêté paru dans le Journal officiel de mardi précise que le Protelos ne sera désormais pris en charge que si la patiente est intolérante aux traitements alternatifs (biphosphonates) et qu'elle ne présente pas d'«antécédent d'événement thrombo-embolique veineux ou d'autres facteurs de risque d'événement thrombo-embolique veineux», comme être âgée de plus de 80 ans.

Même si le taux de remboursement reste inchangé à 65%, la décision du ministère va avoir pour effet de restreindre considérablement le nombre de f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant