Coup de filet sur fond de soupçons de trucage en Ligue 2

le
0
COUP DE FILET SUR FOND DE SOUPÇONS DE TRUCAGE EN LIGUE 2
COUP DE FILET SUR FOND DE SOUPÇONS DE TRUCAGE EN LIGUE 2

PARIS (Reuters) - Neuf personnes, dont les présidents des clubs de Nîmes et de Caen (Calvados), ont été interpellées mardi matin dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de trucage de matchs dans le football français, a-t-on appris de source policière.

Les enquêteurs les soupçonnent de s'être arrangés à la fin de la saison dernière pour que leurs équipes fassent match nul et que Nîmes se maintienne en Ligue 2, a-t-on précisé, confirmant une information du Parisien et du Point. Le club de Caen a quant à lui effectué sa montée en Ligue 1.

L'enquête vise des faits de "corruption active et passive dans le cadre de manifestations sportives", selon Le Point.

Elle concernerait plusieurs matches de Ligue 2 disputés par le Nîmes Olympique contre les équipes de Caen, Dijon, le CA Bastia et Créteil, d'après Le Parisien.

Parmi les personnes interpellées et placées en garde à vue figurent également des entraîneurs et des intermédiaires de renom, écrit Le Point.

Cette affaire est apparue en marge de l'enquête sur le cercle Cadet, l'un des principaux cercles de jeux parisiens, qui a récemment été perquisitionné dans le cadre d'une enquête pour "association de malfaiteurs" et "extorsion en bande organisée", notamment.

(Nicolas Bertin, édité par Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant