Coup de filet international contre les faux médicaments

le
0
SAISIE MONDIALE DE FAUX MÉDICAMENTS
SAISIE MONDIALE DE FAUX MÉDICAMENTS

LONDRES/PARIS (Reuters) - Une opération contre la vente illicite de médicaments menée dans 11 pays, dont la France et la Grande-Bretagne, s'est soldée par de nombreuses arrestations et la saisie de milliers de produits potentiellement dangereux.

L'opération Pangea VII", coordonnée par Interpol et qui a conduit au démantèlement de 10.603 sites internet, a été menée du 11 au 21 mai, précise jeudi l'agence britannique de sécurité du médicament et des produits de santé (MHRA).

Les autorités sanitaires britanniques ont annoncé l'arrestation de 237 personnes et la saisie de médicaments contrefaits d'une valeur de 23 millions d'euros dans le cadre d'une opération de police internationale.

Parmi les 8,4 millions de doses saisies figurent des produits amincissants, des anxiolytiques tels que le diazepam, des stéroïdes anabolisants et des traitements des troubles de l'érection.

Les produits saisis en Grande-Bretagne proviennent d'Inde à 72% et de Chine à 11%, ajoute-t-elle.

En France, les douanes ont saisi près de 594.000 médicaments de contrebande et de contrefaçon, dont plus de 486.400 à Roissy, précisent l'Agence de sécurité du médicaments et des produits de santé, ainsi que la gendarmerie dans un communiqué.

Cyberdouane a en outre identifié 89 sites illégaux de vente de faux médicaments qui feront l'objet de procédures judiciaires ou de coopération internationale afin de garantir leur fermeture, ajoute le texte.

(Ben Hirschler, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant