Coup de filet anti-passeurs en Italie, 38 arrestations

le
0
    ROME, 4 juillet (Reuters) - La police italienne a arrêté 
lundi 25 Érythréens, 12 Éthiopiens et un Italien qu'elle 
soupçonne d'appartenir à une organisation qui a facilité 
l'entrée en Europe de milliers de migrants. 
    Les arrestations ont eu lieu dans une dizaine de villes de 
la péninsule. Les suspects sont accusés de trafic d'être 
humains, de trafic de drogue et de plusieurs délits financiers. 
    Ce coup de filet a été rendu possible par l'arrestation en 
2014 d'un ressortissant érythréen, a expliqué la police. 
    Dans un communiqué, les autorités italiennes expliquent que 
"pour la première fois en Italie, (l'homme) a permis de 
reconstituer la structure de l'organisation criminelle de l'un 
des pires groupes de trafiquants d'êtres humains opérant en 
Afrique du Nord et en Italie 
    Ce témoignage a permis à la police de fouiller une boutique 
romaine de parfums dans laquelle 526.000 euros et 25.000 dollars 
(22.480 euros) en liquide ont été retrouvés ainsi qu'un 
répertoire contenant des informations sur les membres du groupe. 
   
 
 (Gavin Jones,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant