Coup de filet anti-islamiste : 17 personnes en garde à vue

le
1
VIDÉO - Les suspects, interpellés notamment à Nantes, Toulouse et près de Paris, graviteraient autour du groupe pro-djihadiste récemment dissous Forsane Alizza. Il n'y aurait pas de lien entre ces interpellations et l'affaire Merah.

Dix-sept personnes ont été placées en garde à vue vendredi matin après avoir été interpellées dans le cadre d'une opération coup de poing lancée dans plusieurs villes de France. Les policiers agissaient sur commission rogatoire de trois juges antiterroristes parisiens, Marc Trévidic, Laurence Le Vert et Nathalie Poux, délivrée le 8 mars dernier pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme. Les opérations menées vendredi matin avaient à l'origine débouché sur dix-neuf interpellations. L'enquête préliminaire avait été ouverte en octobre 2011 sur des renseignements de la DCRI.

En région parisienne, cinq interpellations ont eu lieu dans les départements des Hauts-de-Seine (à Asnières et Nanterre), le Val-de-Marne (Alfortville), et la Seine-Saint-Denis (Montreuil-sous-Bois), orchestrées par la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris, appuyée par la brigade de recherche et d'intervention (BRI, antigang). Les autres arresta

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8951316 le vendredi 30 mar 2012 à 10:04

    Marine a raison quand elle dit que ça pullule et pour cela on la traite de raciste c'est tellement plus facile !!