Coup de chaud sur le jus d?orange

le
1

Commodesk - Il a suffi que la météo annonce quinze jours de temps sec en Floride pour que la spéculation reprenne à la hausse. Les oranges seraient ratatinées par la sécheresse, estiment les producteurs.

Pour l'instant, les températures de 19 à 28 degrés Celsius sont légèrement au-dessus des moyennes saisonnières, et l'humidité est moindre d'un tiers par rapport à la normale. L'irrigation des vergers pourrait poser problème.

Auparavant, les négociants s'inquiétaient de la maladie du dragon jaune qui frappe les fruits, en les faisant tomber avant maturité, un mal qui tue des orangers dans 32 comtés. Le résultat sur les prix est une hausse de 12,8% sur les contrats à terme depuis le 1er mars.

L'USDA a prévu le 8 mars que la saison allant jusqu'en juin prochain donnerait 139 millions de caisses de 90 livres (41 kilos) pour la Floride, principal état producteur aux Etats-Unis, soit 1,8% de moins que la précédente évaluation.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodan3 le dimanche 24 mar 2013 à 20:44

    p'tin ! incroyable.... "ils " spéculent sur les oranges ... mais va t' on dans ce monde de "me.rde ".........!!!!!!