Coup d'envoi de l'autoroute spatiale européenne

le
0
L'Agence spatiale européenne (Esa) a choisi Astrium comme maître d'?uvre d'un système de liaison laser entre satellites qui permettra la transmission sur Terre des images et autres données en temps réel et à la demande.

L'Agence spatiale européenne (Esa) donne le coup d'envoi de la future «autoroute spatiale de l'information». L'Esa a choisi Astrium comme maître d'½uvre de ce projet dans le cadre d'un partenariat public privé (PPP) au terme duquel la filiale spatiale d'EADS s'engage «à concevoir, livrer et exploiter» ce système baptisé EDRS (European data relay system) qui sera pleinement opérationnel à partir de 2015. Ce contrat représente 275 millions d'euros pour la construction de deux satellites et l'ouverture du service. Il ne comprend pas le coût du lancement en orbite géostationnaire (36.000 km d'altitude) ni le volume d'affaire attendu de la commercialisation du service.

Astrium construira la première charge utile qui sera placée à bord d'un satellite (également fabriqué par la filiale spatiale d'EADS) commandé par Eutelsat. Son lancement est prévu en 2014. Le service pourra alors débuter. Le second satellite sera mis en oeuvre par le groupe spatial allemand OHB et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant