Coup d?arrêt aux coupes de forêts à Bornéo

le
0

(Commodesk) La Table ronde sur l'huile de palme durable (RSPO) a demandé à First Resources, l'un de ses adhérents, de cesser les coupes de bois à Bornéo tant qu'un accord n'est pas trouvé avec les communautés indigènes vivant dans la forêt.

La compagnie singapourienne à capitaux indonésiens avait affirmé respecter la charte RSPO, qui suppose l'accord préalable, libre et informé des communautés avant défrichement d'une plantation. Toutefois, l'ONG britannique Environmental Investigation Agency a constaté auprès des Dayak, habitants autochtones du district que First Resources, via sa filiale PT Borneo Sury Mining Jaya, était passé outre les objections des peuples indigènes qui entendaient rester sur place, les mettant devant le fait accompli.

Contrairement à ses déclarations, la société a coupé des forêts anciennes à Muara Tae avant l'étude d'impact de son projet, détruisant des ressources en eau et des zones de culture des villages proches, puis proposé de l'argent en compensation aux populations. Après bornage de leur terrain par les habitants, la société a poursuivi ses défrichements sur leurs terres, d'après l'enquête de terrain.

L'association RSPO note que les violations des droits des communautés autochtones par la compagnie à Kalimantan Ouest (Bornéo) ont été répétés et systématiques. Ne disposant cependant pas de moyens de contrainte à l'égard de First Resources, puisque les engagements sont volontaires, RSPO peut seulement suspendre l'adhésion. Le producteur d'huile de palme perdrait ainsi un label qui le crédibilise à l'exportation.

La compagnie First Resources a informé le 24 décembre l'association RSPO qu'elle suspendait ses opérations pour une durée de six mois sur les 400 hectares en discussion, d'après son appréciation, en attendant de trouver un accord amiable avec les Dayak.

Le label RSPO est contesté par les ONG, en raison des engagements vagues qu'il propose à ses adhérents.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant