Coup d'arrêt à la hausse de la confiance des ménages

le
4
LÉGER REPLI DE LA CONFIANCE DES MÉNAGES
LÉGER REPLI DE LA CONFIANCE DES MÉNAGES

PARIS (Reuters) - La confiance des ménages s'est légèrement repliée en mai après trois mois consécutifs de hausse, du fait d'une forte dégradation de l'opinion des Français sur leur capacité et l'opportunité d'épargner, selon les données publiées mercredi par l'Insee.

L'indicateur qui synthétise cette confiance, qui avait gagné huit points depuis octobre, en perd un, à 93 points, alors que les 20 économistes interrogés par Reuters attendaient une nouvelle progression, à 95.

Il reste toujours nettement inférieur à sa moyenne de longue période (100).

En mai, l'opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée s'est légèrement détériorée (-2 points) et celle sur leur situation financière future est restée stable, les deux soldes restant sous leur moyenne de longue période.

Les ménages sont moins nombreux à estimer opportun de faire des achats importants (-3 points). L'Insee souligne que ce solde avait gagné 16 points depuis septembre 2014 et qu'il retrouve aujourd'hui sa moyenne de longue période.

L'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne actuelle chute de 11 points pour retrouver son plus bas depuis mars 2012 et celle sur leur capacité d'épargne future en perd neuf points. A l'inverse du premier, ce dernier solde reste au-dessus de sa moyenne de long terme.

La proportion de ménages jugeant opportun d'épargner diminue de 12 points, un plus bas depuis octobre 2009.

Si l'opinion des ménages sur le niveau de vie passé en France reste quasi stable, leur opinion sur le niveau de vie futur s'amélioré légèrement (+2 points), les craintes sur le chômage se tassant (-2 points) après deux mois de forte hausse.

La proportion de ménages considérant que les prix ont augmenté a de nouveau reculé de quatre points, pour atteindre son plus bas niveau depuis le début de la série, en 1972.

(Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M467862 le mercredi 27 mai 2015 à 10:45

    Mon aspirateur a rendu l'âme, pas facile de faire le ménage.

  • dekeran le mercredi 27 mai 2015 à 09:33

    Avec l'entrée dans l'AGIRC et l'ARRCO de le CNAV d'EDF et GDF ce sont plusieurs milliards qui sont dusau caisses de retraites du privé, le reprise est bien là.

  • khmane08 le mercredi 27 mai 2015 à 09:29

    Barcelone aussi se considérait le poumon économique de l' Espagne et en avait assez de payer pour les autres régions; les indignés qui passent et on apprend en même temps qu'il y a de la misère et un % de pauvres énorme. Les médias et journalistes ont miraculeusement retrouvé la vue.

  • Pierusan le mercredi 27 mai 2015 à 09:19

    Allons, un peu d'optimisme, que diable, Rebsamen vient d'annoncer que la reprise est là, qu'elle nous tend les bras !